Quand les parents volent leur enfant

Sujet vu 331 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 20/08/09 à 11:00
> Droit Civil & familial


yayé, Hauts-de-Seine, Posté le 20/08/2009 à 11:00
1 message(s), Inscription le 20/08/2009
Bonjour,
Voilà plus de 3 ans que ma mère m'a mise à la porte après mes 18 ans. J'ai vécu sans jamais rien lui réclamer.
Il y a 1 an, je suis arrivée à bout d'un long procès pour viol contre l'ancien mari de ma mère, en tant que mineure. J'ai donc eu une indemnisation, et ma mère 1 euro symbolique. Le temps de la procédure habituelle pour recevoir cette indemnisation, ma mère me réclammai déjà une "partie" de cet argent. J'ai refusé, trouvant son geste très déplacé.

Avec cet argent j'ai refait ma vie, j'ai tout quitté. J'ai enmenagé avec mon compagnon, j'ai acheté tout ce qu'il fallait pour notre appartement. Mais les débuts ont été difficiles, nous nous sommes séparés très violement...
Une amie à ma mère l'a prévenue, elle a débarqué sans prévenir avec un camion et a rammené mes affaires, en me disant qu'elle les stockerai chez son amie. C'etait en aout. Suite à ca, elle a réclamé une grosse somme d'argent pour payer son déplacement. Mais je n'avais plus rien. Elle m'a aussi demandé si je pouvait lui donner certains de mes biens... J'ai refusé, c'est tout ce que je possedais.

J'ai gardé contact avec son amie, qui est devenue distante. impossible de la joindre pour mes affaires. En janvier on se donne rdv. Elle m'annonce qu'en fait sa maison à été cambriolée juste après le dépot de mes meubles. Seuls un tableau un pc, et un appareil photo auraient disparus. Elle n'a pas porté plainte, sous pretexte qu'elle savait que c'etait ma mère qui se servait contre mon refus de lui donner de l'argent.
Puis elle redisparait 2 ou 3 mois et m'envoie un sms en disant "viens chercher tes meubles ou je jète tout''. Quand j'arrive, elle avait en fait vendu sa maison .

J'ai rencontré le nouveau proprietaire qui venait tout juste de signer la vente. Et la nouvelle fut mauvaise : la maison a été encore cambriolée deux semaines avant. Pire, il dit avoir vu mes meubles lors des visites, qu'il avait trouvé ca louche car tout etait neuf et limite embalé. Il a demandé ce que ca faisait là, on lui a répondu " Pas de soucis, c'est vendu avec la maison !"
Au commissariat, on m'a un peu envoyé sur les roses "Pas de vol parent enfants, désolée pour vos affaires, z'avez qu'à jouer les faux culs avec eux peut etre qu'ils vont les rendront"...
Déprimée, je suis rentrée chez mon compagnon.

Et il y a une semaine, sur le net, je suis tombée sur une photo récente du'une vieille amie de ma mère et de sa copine : elle portait mes vetements..

Je ne veux plus lacher prise

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]