Problèmes bien immobilier suite à séparation

Sujet vu 389 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 11/05/10 à 18:23
> Droit Civil & familial


philippe67, Gironde, Posté le 11/05/2010 à 18:23
2 message(s), Inscription le 11/05/2010
Bonjour,

Je me suis séparer de ma compagne (concubinage) nous avons deux enfants et une maison en commun.
Suite à cette séparation, et après être passer devant un juge. Elle a garder la maison et le crédit immobilier à sa charge en attendant la vente de celle-ci. (vu dans le jugement)
Je paye maintenant une pension pour les deux filles de 360 euros par mois.
J'ai à ma charge d'aller les chercher et les ramener chez leur mère.

Maintenant la maison n'est toujours pas vendu et elle veut louer un autre bien immobilier et me demande de payer le crédit immobilier (ce qui n'était pas dans le jugement ).

A t'elle le droit de me demander cela ?
au où je dois payer pour le crédit cela me coûtera avec la pension 960 euros alors que je gagne 2000 euros. et que je ne jouis pas de ma maison.

Peut elle le faire ???

Poser une question Ajouter un message - répondre
amatjuris, Posté le 11/05/2010 à 20:23
7878 message(s), Inscription le 09/03/2010
Modérateur
bonjour,
quand un jugement est intervenu, les parties doivent respecter les décisions du juge.
rien ne vous oblige à faire au-delà de ce qui est prévu dans le jugement.
sinon cela ne servirait à rien d'aller devant un juge pour régler un litige si ensuite chacun fait comme il veut.
cordialement

philippe67, Gironde, Posté le 12/05/2010 à 14:27
2 message(s), Inscription le 11/05/2010
merci de votre réponse rapide.

Mon ex me dit que le pension alimentaire versée pour mes deux petites n'a aucun rapport avec cela.

kindermaxi, Yvelines, Posté le 12/05/2010 à 14:55
223 message(s), Inscription le 07/12/2009
Bonjour Philippe,
Je me permets de vous mettre la définition de la pension alimentaire : besoin vitaux = aliments, hygiène, loyer, edf, eau...
D'une part la décision du juge a été rendue, d'autre part si votre ex-concubine a obtenu la maison, c'est qu'elle l'avait demandée, donc c'est à elle de se dépatouillait avec tout cela, même si je me doute que ce ne doit pas être évident pour elle.
La seule solution pour elle, étant de vendre rapidement la maison, afin que chacun y récupère ses billes (s'il en reste), et qu'elle ne passe pas à côté de l'autre bien à louer.
Attention, si vous commencez à accepter tout et n'importe quoi en dehors du jugement, sachez que cela deviendra automatiquement un acquis sur une nouvelle décision juridique.
Bonne journée.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]