Faire un enfant à une amie, le reconnaître ou pas?

Sujet vu 358 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 27/07/11 à 14:47
> Droit Civil & familial


Demoniack, Seine-et-Marne, Posté le 27/07/2011 à 14:47
1 message(s), Inscription le 27/07/2011
Bonjour,
je vous écris pour avoir des réponses ou du moins des éclaircissements sur le sujet. Je suis un homme de 32 ans célibataire, j'ai une collègue du même age qui comme moi ne croit plus vraiment en l'amour et qui ressent le désir d'avoir un enfant. Elle m'a demandé plusieurs fois si je voudrai faire un enfant avec elle, avec ou sans reconnaissance de paternité. Le reconnaître pourquoi pas mais j'ai peur que cela vienne entraver mon futur si je refais ma vie un jour. Je ne sais toujours pas si dans l'éventualité de la chose, je le reconnaîtrai ou pas. J'ai un ami qui vient d'être contacter par une ex qui lui réclame des arriérés de pension d'un montant exorbitant, vu que celui n'était pas au courant d'une naissance et donc enfant non reconnu par le père, qui a atteint aujourd'hui l'age de 18 ans. La femme et surtout l'enfant le menace par téléphone, les personnes sont mal attentionnées, mais au vu de la justice risque t-il d'être obliger d'indemniser l'enfant. Peut-on dans le futur, me soutirer de l'argent simplement par le faîte d'être son géniteur. Je ne veux pas me retrouver avec des ennuis alors que j'ai rendu "service" à une amie collègue. C'est une décision que je ne prendrai pas à la légère, je vous remercie de m'éclairer.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Melanie555, Paris, Posté le 27/07/2011 à 15:26
241 message(s), Inscription le 13/04/2010
La question de "reconnaissance ou pas" ne se pose même pas.

On ne fait pas un enfant pour "rendre service" à une collègue.

pat76, Paris, Posté le 27/07/2011 à 15:29
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour

L'enfant plus tard demandera pourquoi son père ne l'a pas reconnu.

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 27/07/2011 à 18:59
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Vous ne pouvez avoir aucune certitude.
Elle pourra durant toute la minorité de l'enfant vous contraindre à le reconnaitre ou au pire payer une pension alimentaire.
L'enfant à sa majorité pourra faire de même pendant 10 ans
Aucun papier qu'elle pourrait vous signer n'aura la moindre valeur

Elle veut un enfant seule ? Elle se fait inséminer par un donneur anonyme en Belgique ou en Espagne.
Ou, elle part en vacances à l'autre bout du monde, dans un endroit où elle ne reviendra jamais et se sert d'un local (c'est vrai que c'est plus difficile désormais avec le SIDA, mais j'ai une amie qui l'a fait en allant au Pérou)

PS : il n'y a pas d'arriérés de pension comme le prétend votre ami. L'arriéré de pension se calcule à partir du moment où la pension est due par jugement


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]