Attouchement sexuel sur mineur

Sujet vu 67521 fois - 74 réponse(s) - 3 page(s) - Créé le 10/10/08 à 18:24
> Droit Pénal > Procédure pénale


solyse, Posté le 10/10/2008 à 18:24
1 message(s), Inscription le 10/10/2008
Bonjour

J'ai appris hier soir par ma fille qu'elle avait subit des attouchements sexuels par mon ex compagnon il y a 5 ans. Elle avait à peine 10 ans.
J'ai pris contact avec la gendarmerie et je dois me présenter avec ma fille début de semaine prochaine pour mon dépôt de plainte.
Je suis totalement perdue. Je me demande comment ma fille a pu garder ce secret si longtemps.
Je veux que cet homme soit punit pour ce qu'il a fait.
Merci de me renseigner sur les démarches à suivre pour ceux qui ont déjà vécus des moments pareils.
Aidez-moi...
SOLYSE

Poser une question Ajouter un message - répondre
Tisuisse, Posté le 11/10/2008 à 09:31
10454 message(s), Inscription le 10/06/2008
Administrateur
Il vous faut déposer plainte mais, contrairement à l'habitude, vous le ferez en LR/AR directement auprès du Procureur de la République de votre tribunal dans le cadre de la protection de l'enfance en danger.

Téléphonez à ce numéro gratuit : 119. Les spécialistes qui vous répondront vous donneront tous les renseignements utiles, pourront aussi vous aider dans le choix d'un avocat pour votre fille, fut-elle mineure.

Patricia, Posté le 11/10/2008 à 10:51
1218 message(s), Inscription le 16/06/2008
Bonjour,

En plus du dépôt de plainte, voyez également si votre fille n'a pas besoin
d'un soutien psychologique (aide médicale : médecin, pédiatre, psychologue)
Parlez-en à votre généraliste.

Restée dans le silence pendant plusieurs années peut être sa façon à elle
d'avoir voulu garder le "secret" par peur des conséquences.

Dites lui que vous êtes à ses côtés pour la soutenir et l'aider mais que vous
ne pouvez pas le faire toute seule d'où toutes ces démarches.
Et que ce n'est pas elle qui sera punie.

Cordialement

__________________________
Cordialement.

amarige, Posté le 29/10/2008 à 22:22
1 message(s), Inscription le 29/10/2008
bonjour,
l'histoire de votre fille ma touché car c'est un peu la mienne sauf que ce n'etait pas une personne de ma famille.
votre fille a mis du temps a vous le dire mais c'est normale c'est des chose tres dur a dire. pour ma part sa c'est passé il ya 20 ans ( j'ai 27 ans)
et au risque de vous choquer personne n'est au courant sauf ma psy je lui en ai parlé aujourd'hui seulement, et a la base je la voyé pour un autre probléme mais qui sont apparament lié.
mes parent ne sont pas au courant et je ne sais pas si un jour il le seront, c'est une façon de les proteger et je pense que votre fille a voulu faire de meme avec vous. maintenant je suis entrain de refléchir comment le dire a mon compagnon, il faut qu'il le sache afin qu'il comprenne certaine de mes réactions,et pour sauver mon couple mais c'est pas facile.
votre fille a du avoir peur de votre réaction et que vous ne la croyez pas il ya un sentiment de honte qui s'installe. c'est ce que je ressent en ce moment.
soutenez votre fille, déculpabilisait la, et ce qui est tres important c'est qu'elle voi un psy afin de pouvoir en parler librement et apprendre a vivre avec, il vaut mieux voir un spécialiste maintenant plutot que de laisser trainer et que cela a des conséquence sur son équilibre et sa vie futur (amoureuse).
pou porter plainte assurez vous que votre fille en ai envie et soit prete sinon ca va la detruire
je vous souhaites bon courage et de reussir a surmonter cette epreuve.

nono95, Val-d'Oise, Posté le 20/11/2008 à 17:40
1 message(s), Inscription le 20/11/2008
je suis dans la mm situation j'ai dit a mes parent que j'ai eux des attouchement par un vieux que je connaissais et je les dit a mes parent mes il n'ont pas réagit comme vous mon pére et partie regarde un match de foot sa c'est sa réaction je sais pas pourquoi ma mère pleuré elle a voulu porter plainte mais j'ai pa voulu j'avais trop peur et aussi je voulais par faire du mal a sa petite fille que je connaisse et sa fille aussi d'ailleurs en fait je connaisse toutes sa famille.
j'ose pas dire a mes parent que je veux maintenant porter plainte pour tous le mal qui ma fais ce fumié. mais je n'est pas les sous pour prendre un avocat
j'espere que si il y a une personne qui va lire ce message aide moi s'il vous plait je suis tres mal je fais des depression je suis vraiment mal

Marion2, Posté le 20/11/2008 à 18:08
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Bonjour,
Si vous avez de faibles revenus, vous pouvez faire une demande d'Aide Juridictionnelle. Le dossier est à retirer au greffe du tribunal. Certains mairies ont également ces documents.

Bon courage

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL

whatsortofbanana, Hérault, Posté le 21/11/2008 à 18:05
1 message(s), Inscription le 21/11/2008
Chère Solyse,

Le premier dépôt de plainte est une étape très importante tant à un niveau juridique que moral. Cela signifie concrètement une réaction et un affranchissement d'un crime aux yeux de la loi.
Pour votre fille cette action est symbolique. Porter plainte, et qui plus est contre un ex-compagnon, est la preuve de votre conviction, et votre foi en ses paroles. La première préoccupation de la victime étant de se croire elle-même avant de se faire croire par les autres (phénomène de déni), porter plainte et donc dénoncer écritement et aux yeux de la loi les faits est la première marche vers l'acceptation des mots "attouchements", "pédophilie", "sévices sexuels".

Si votre fille est encore mineure, elle sera reçue à la Brigade des mineurs afin de livrer un récit complet des faits, de son histoire, de ses réactions et de son état. Les gendarmes en fonction dans ces établissements sont généralement très compétents et compréhensifs. Bien-sûr les déclarations sont dures, et la police réclame en général grand nombre de détails. Souvent crus. Mais réalistes. Le dépôt est normalement filmé et enregistré afin d'éviter à la victime de réitérer son récit - douloureux- à chaque fois que le dossier est étudié. Bien-sûr le dossier passe ensuite devant une juge (là, à nouveau dépôt cette fois au tribunal).

Le mieux est de prendre immédiatement un avocat. Je ne vous le cache pas, le traitement des dossiers et long, laborieux, et très éprouvant. Il faut parfois accepter la remise en cause de votre histoire, voir livrer des détails souvent gênants, et revenir plusieurs fois sur les mêmes choses. Ce sont des demandes NORMALES, les autorités devant être convaincus de l'authenticité de votre récit.

Des "témoins" seront ensuite appelés. En tant que mère et ancienne compagne vous êtes un témoin. Le terme témoin ne signifie pas que vous avez "assisté" aux scènes. Juste que vous êtes proche de la victime et qui plus est de l'agresseur. D'autres personnes seront écoutées également, proches, professeurs, médecins, amis,..

J'ai subi des attouchements de la part de mon grand-père dès l'âge de mes 3ans et ce jusqu'à mes 10 ans. Je n'ai parlé qu'après 6mois d'hospitalisation en hopital psychiatrique, perte de poids de 20 kg et accès de démence, j'en passe. Je suis restée 1an et demi dans cet hôpital. Les premiers dépôts de plainte datent de juin 2007. L'agresseur n'a toujours pas été entendu par la police. Un mandat d'arrêt européen a été lancé. Cet homme vit à proximité de 2 petites filles. Autant dire que la justice française n'a rien à vanter.

J'ai 17 ans.

Je ne peux vous souhaiter que du courage. De la force. Et surtout de l'amour. Parce que après ce genre de choses il est dur d'y croire. Comment vivre sans?

lili, Puy-de-Dôme, Posté le 06/01/2009 à 17:34
1 message(s), Inscription le 06/01/2009
salut moi je m'appelle lili et j'ai été victime d'un attouchement a 12 ans par un homme que je ne connaissait pas je l'ai croisé dans la rue et il ma toucher la poitrine et je n'ai jamais reussi a en parler a mes parent

aujourd'hui j'ai 13 ans et j'ai vraiment besoin d'en parler mais je n'y arrive pas alors s'il vous plais aider moi !!!

FEMME, Loir-et-Cher, Posté le 24/01/2009 à 19:08
1 message(s), Inscription le 24/01/2009
lili tu peux télé^honer à ce numéro non surtaxé 08 842 846 37 pour raconter et obtenir l'adresse dans ton département de l'association aide aux victimes; association officielle ;parles en vite

lilou, Seine-Saint-Denis, Posté le 30/01/2009 à 20:46
1 message(s), Inscription le 30/01/2009
bonsoir
je viens de lire votre message et j'ai de la peine,pour votre fille.
moi même maman de 3 filles , Il y a 4mois j 'ai fait la connaisance d'un homme ,et le24/01/09,il me dis que il à des gros soucies,j'insiste pour qu'il me parle et il m'avoue qu'une amie de longue date qui a deux filles agées de 12 et 6 ans,l'acuse d'atouchement sexuel sur sa fille de 12 ans,il m'explique
mais il me demande si je le crois,honnetement je le connais depuis 4 mois,je suis en état de choque,
la police et venu,48h de garde a vu il m 'a appelé pour me dire que un procès une enquète et en cours,je ne sais pas comment va se derouler cette affaire,il faut des preuves,je ne sais pas si il y des témoignages merci de m'écrire.merci d'avance lilou

cutenebula, Sarthe, Posté le 05/02/2009 à 12:47
1 message(s), Inscription le 05/02/2009
Ah la la... Comme quoi ils sont malheureusement trop nombreux tous ces cas d'attouchements...
Je viens ici apporter ma pierre à l'édifice: je suis maman de 2 grands garçons formidables de 16 et 13 ans. J'ai appris en novembre 2007 que mon neveu de 4 ans avait subi des attouchements de la part de mon propre père. Sous le choc, j'ai questionné mes enfants, me remémorant une journée où mon grand qui devait avoir 4 ans à l'époque me disait que la main de son pépé tremblait sur son pantalon... Eh bien oui, mon monde s'est écroulé en novembre 2007, mes 2 enfants avaient bien subi des attouchements. Pour mon aîné ça n'a duré que (si l'on peut dire...) quelques jours, mais pour mon dernier qui ne savait pas comment réagir, ça a duré jusqu'en... novembre 2007.
Je vous laisse imaginer l'horreur de la situation.
Heureusement, nous habitons à plus de 200km de chez mes parents, nous ne les avons pas revus depuis cette date.
Bien sûr, j'ai emmené mes garçons à la gendarmerie, dépôts de plainte, témoignages de mes grands, il a fallu signer et donc lire tout ça...
En ce qui nous concerne, l'affaire est toujours en cours d'instruction. Ma soeur a joint sa plainte à la mienne, sachant que nous sommes dans des départements différents de celui de notre père, la procédure traîne en longueur...
Nous allons nous porter partie civile, mais n'ayant pas de grosses ressources (maman célibataire), j'ai fait une demande d'aide juridictionnelle qui a été rejetée (il faut vraiment gagner très peu pour y avoir droit), ça me semble un peu compliqué.
Mes fils sont suivis par un psy, ça les aide énormément et je vais peut-être finir par le faire moi aussi, histoire de vider mon sac, parce que savoir que mon père a pu faire ça, c'est épouvantable... Bref.
Je vais me tourner vers une association de défense des victimes, histoire de voir quels sont nos recours. Nos recommandés au procureur a qui les gendarmes ont envoyé notre dossier ne donnent rien, et de voir que plus d'un an s'est écoulé ça me met en rogne, pour être honnête...
Je ne sais pas comment les choses vont se dérouler, je me sens coupable de ne pas avoir su entendre ce que me disait mon fiston, et de n'avoir rien fait à l'époque.
En tout cas courage à toutes et à tous, ce sont des procédures longues, douloureuses, éprouvantes et vraiment il faut s'accrocher.
Je vous tiens au courant de la suite...

eva51470, Marne, Posté le 26/04/2009 à 19:40
1 message(s), Inscription le 26/04/2009
je viens d'apprendre la meme chose hier soir mon ex conjoint a touché ma petite fille de 13 ans il envirion 5 mois mais elle ne sais plus me dire quand exactement. je ne veux pas exposer les détails mais il lui aurait toucher uniquement le seins elle a pris peur et est partie dans sa chambre. est ce que moi aussi je peux porter pleinte ? je te souhaite bon courage car je sais ce que tu vie

bambou31, Haute-Garonne, Posté le 03/05/2009 à 15:56
1 message(s), Inscription le 03/05/2009
Bonjour,

j ai appris par mon ex ami qu il avait eu des attouchement sur la fille de son ex femme, depuis je vie un véritable calvaire je ne sais que faire, je voudrais prendre contacte avec son ex femme pour lui dire que je sais mais je n ose pas le faire...je viens vers vous pour avoir un conseil je ne peu supporter l idée que mon ex et puis commettre un tel acte.........son ex femme est au courant mais je pense quelle pas la certitude pour moi le secret est trop lourd

merci de votre aide

sophiapiet, Pas-de-Calais, Posté le 14/11/2009 à 22:11
1 message(s), Inscription le 14/11/2009
maman de 4enfants jai aussi passer par la ma fille agee de 12ans a lages des faits a eu des attouchements par mon ex compagne elle me la dit il ya 6mois 3ans apres jai portais plainte ainsi elle a eu le droit a tous des teste medecin psycologue mais suite de lenquete il sont classer laffaire manque de preuve je me bats encor aujourdhui car jai eu 1fille avec lui et il veut 1droit hebergement ainsi il pourrais recommencer sur elle jai vu avocats assistance social et autre mais jai limpression qui a personne qui mecoute je sais plus quoi faire il a creer 1blog sur skyblog pseudo ptisuc972 il es agee de54ans et discute avec des ptites gamine je lai denoncer meme a la brigade des mineur mais il es tjours libre je veu juste savoir ci il a 1justice pour ces pervers ou pedophile car pour moi jy crois plus je passe en decembre pour la garde de ma fille en decembre jespere simplement que je gagnerai bisous

sab15, Cantal, Posté le 09/01/2010 à 22:21
1 message(s), Inscription le 09/01/2010
ma fille de 5ans a subis des attouchement par le cousin de mon companon et elle navait que 3ans .nous somme passer au tribunal et il la pris que 6mois d'emprissonement avec sursie et 3ans mise a l'épreuve est ce normal pourrier vous m'aider comment fait pour qu'il prenne de la prison ferme je vous remercie de méaider pour ma fille

mikee, Allier, Posté le 01/02/2010 à 14:20
4 message(s), Inscription le 01/02/2010
bonjour a tous
moi j ai appris début octobre que mon ex mari avait fait des attouchements sur un de mes fils qui a 7 ans.et la LE DRAME.une haine est monté en moi surtout qu il a déja eu une histoire pareille avec 2 de ses nieces mais malheureusement pas de preuves donc un non lieu.donc j ai parlé avec mon fils de 7 ans qui m a dit que son pere le touchait dans la douche donc moi je lui ai quand posé la question COMMENT?et la il me montre.ensuite j ai demandé a mon plus grand qui a 8 ans s il lui faisait la meme chose il me dit que non mais qu il leur faisait regarder des films porno et aussi nous a parlé d un site internet de voyeur.direction la gendarmerie a 22h,j explique aux gendarmes ce qui passe tout en leur disant que mon fils a un probleme de retard mais c est surtout au niveau scolaire .mon fils de 7 ans racontait un peu n importe quoi alors forcément le gendarme ne me prenait pas au sérieux mais bon le lendemain convoqués a la brigade des mineurs pour que mes enfants soit entendu bien sur en etant filmés.moi j ai été réentendu.et c est une grande souffrance pour nous maman en se disant mais pourquoi et quand et ou et pourquoi je ne l ai pas remarqué .je culpabilisais.puis mon ex mari doit normalement avoir mes enfants un week end sur deux et la moitié des vacances alors comment faire donc le gendarme me dit d inventer un prétexte et ca marche (une fois deux fois) et apres quoi faire ca ne va pas durer.Donc je déménage brutalement du jour au lendemain.et ne lui donne plus de nouvelles mais lui ne m appelle pas ne m envoie pas de messages RIEN silence complet.puis je vois mon avocate et lui dit il faut faire quelque chose il me faut un papier du juge pour le droit de visite des enfants.donc procédure habituelle convocation devant le juge des affaires familliales pour demander suspension du droit de visite en attendant l enquete ou visite en lieu neutre.et la le juge me dit CE N EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS LES PRESENTER A LEUR PERE.non mais ou va t on.qu est ce qu il lui faut a ce juge.il me dit "tant que je n est pas les résultats de l enquete je ne changerais pas d avis".JE NE COMPREND PAS mes enfants sont en danger et personne fait rien.l enquete est deja terminée mais n est encore pas enregiste dans l informatique.j ai tèl a des associations a une assistante sociale et j ai toujours la meme réponse"ON VOUS COMPRENDS MAIS ON NE PEUT RIEN FAIRE CONTRE LA JUSTICE".alors j en ai marre .je suis donc obligée de donner mes enfants a leur pere et ca me fends le coeur je ne peut rien controler.mon fils m a dit que son pere s etait excusé pour ce qu il lui avait fait et qu il ne recommencerait plus meme quand il aurait plus les gendarmes au fesses.je sais plus quoi faire.A L AIDE SVP.merci d avance pour vos réponses.

mikee, Allier, Posté le 01/02/2010 à 14:56
4 message(s), Inscription le 01/02/2010
pour te répondre sab15 malheureusement je pense qu il n y a pas grand chose a faire mais je pense qu il ne faut pas baisser les bras .ecrit au président de la république c est ce que j ai fait malgré que je n ai pas encore de jugement pour mon affaire et si toutes les mamans faisait ca je pense qu au bout d un moment la justice prendra peut etre plus ca au serieux et surtout quand c est des jeunes enfants.ils ont beau eu faire des erreurs de jugements pour d autres affaires c est pour ca que maintenant ils font attention a ce qu ils font mais faut quand meme pas abuser.il y a des personnes qui mentent pour se venger mais ca c est carrement nul et malheureusement des personnes comme nous ne sommes pas prises au serieux et ils laissent courir des pédophiles c est HONTEUX.ils ne pensent pas au mal que ca peut faire aux enfants et a leur famille.
COURAGE NE BAISSE PAS LES BRAS ET BAS TOI.

Laure, Posté le 04/02/2010 à 16:16
1 message(s), Inscription le 04/02/2010
Bonjour,
J'ai 20 ans et j'ai été confronter au même problème
Lors de mes 13a 14 ans un voisin qui était locataire de mes parents venait chez moi tout les soirs tandis que mes parents partez travailler (il sont agriculteur ) aprés 6 ans de malaise d'épilepsie d'anorexie de spasmophilie j'ai enfin tout dévoiller a ma mère . Suite a ca ma mère ma enmmené chez mon généraliste je vois depuis le mois d'octobre un psy qui m'aide beaucoup et au mois de novembre
j'ai enfin porter plainte cependant je trouve le temps trés long et me demande quand va être enfin engager le procé et que cette histoire sera fini ?
c'est diffcile de vivre avec ceci malgrés que le psy et le dépot de plainte fasse beaucoup de bien on a toujour un petit ressentit qu'on ne peut expliquer ( peur des gens peur d'avoir encors mal ou encors peur dans la nuit ...) c'est aussi difficile lorsque qu'on est en couple heuresement que tout les homme ne sont pas tous comme ceux ci . J(ai eu la chance de rencontrer une personne compréhensive et qui m'a beaucoup aider a porter plainte et a tout dévoiller

Je vous souhaite beaucoup de courage

Une jeune trahi par la confiance aveugle de ses parents

mikee, Allier, Posté le 21/02/2010 à 11:31
4 message(s), Inscription le 01/02/2010
bonjour malheureusement les enquetes sont plus courtes que les proces.c est super longt et tous les jours on attend LE papier de convocation au tribunal.faut se battre et des fois faut mener sa petite enquete seule c est ce que je fais .et par tous les moyens il va falloir que ca bouge .la je suis un peu dans une impasse mais je baisse pas les bras.il faut etre forte malgré ce qu on peut ressentir au fond de soit c est pas facile a gérer.on a toujours l impression que personne nous comprend.il faut que je mettes mes enfants en sécurité.si toutefois quelqu un a eu le meme probleme mais que tout est fini ecrivez moi svp pour savoir un peu a quoi je peux m attendre.merci

c75, Seine-Saint-Denis, Posté le 21/02/2010 à 12:06
6 message(s), Inscription le 21/02/2010
Bonjour,

J'ai moi même été victimes d'attouchements de la part d'un membre de ma famille. Il s'agit d'un oncle de ma mère, le frère de son père. Il a commencé quand j'avais 3 ans, soit un an après la mort de mon père, en me parlant de lui. Je ne sais plus quels mots il a utlisé mais cela signifiait que c'était mon père qui voulait, qui lui avait demandé ou qui l'avait autorisé.

Il a ensuite recommencé à chaque fois qu'il est venu chez moi. Ca se passait dans ma chambre alors que ma mère et sa femme se touvait dans la salle-à-manger.

Moi j'avais honte et surtout j'avais peur que ma mère le sache, qu'elle se sete coupable de ne rien avoir vu et de ne rien avoir pu faire.

A 8-9 ans j'ai réussi à lui dire non, alors que je me retrouvais pour la première fois complètement seule dans l'apptartement avec lui. Ca été très difficile mais après ça il a arrêté.

Mais ce premier janvier, nous fêtions le nouvel an et il a recommencé alors que nous étions à table avec ma mère, ça femme, une de ses filles et deux petit-fils.

Depuis ce jour j'ai recommencé à avoir peur. Comme il habite à une heure de chez moi mais qu'il n'est plus venu depuis que je lui ai dit non, je savais que j'avais un petit moment de répit. Mais habituellement pendant les vacances nous allons souvent chez sa femme et lui.

J'en ai donc parlé pour la première fois ce premier février à une professeur de mon lycée en qui j'ai une totale confiance et qui m'a aidée avec la proviseur adjointe et l'assistante sociale. La Brigade des Mineurs a été prévenue et le plus dur pour moi a été de l'anoncé à ma mère.

Etant en internat, je n'avais pas à la voir et lui mentir, mais je ne pouvais plus l'appeler au téléphone. L'assistante sociale à trouver un prétexte pour la convoquer au lycée le vendredi qui a suivie et avec le médecin du lycée, elles lui ont appris ce qui c'était passé.

J'ai alors eu la surprise d'apprendre que par le passé il avait fait la même chose à deux enfants que gardait sa femme et qu'il avait été condamné. Ma mère ne sait plus combien de temps il a passé en prison mais pour moi, ça m'a permis de comprendre qu'il savait ce qu'il faisait et ce qu'il risquait.

Ma mère a eu la meilleure réaction possible et j'ai pu me retrouvée dans ses bras, soulagée de ce poids que j'avais gardé pendant 13 ans et dont je ne pensais jamais me libérer.

Maintenant j'ai 16 ans et j'attends que l'enquête se passe. Je suis convoquée pour témoigner lundi 1er mars. Nous n'en avons pas encore parlé au reste de la famille et j'ai encore peur de leur réaction.

J'espère que tout ce passera bien.

Bon courage à tout ceux qui sont dans le même cas, et bon courage aux mamans qui doivent faire face à cette situation car après les épreuves, la vie va pouvoir recommencer.

mikee, Allier, Posté le 21/02/2010 à 13:37
4 message(s), Inscription le 01/02/2010
c75 je trouve que tu as été très courageuse de l avoir dit a quelqu un car il ne faut pas garder ca au fonds de toi.je pense que le reste de ta famille devrait etre au courant car il te soutiendront pendant cette épreuve le 1er mars.je te souhaite bon courage et bonne chance et surtout n oublie pas qu il faut en parler meme si c est dur .en ce moment je mene le combat pour mes fils contre leur père et la justice et c est très dur mais il faut quand meme que la justice bouge a ce sujet car on en parle pas assez et il y a beaucoup plus de personne qu on croit qui sont concernés par les problèmes d attouchements et que personne ne veut entendre ou qui n ose pas parler.il ne faut pas que ce soit un sujet taboo.
bon courage et bonne chance

laurence59, Nord, Posté le 25/02/2010 à 15:51
1 message(s), Inscription le 25/02/2010
voilà plus d'un mois que j'ai appris que mon père , enfin mon géniteur , avait eu des attouchements sur ma fille de ses 5 ans jusque ses 10 ans;elle en a aujourd'hui 16.je la trouvais dépressive par moment mais elle me disait toujours qu'il n'y avait rien jusqu'a ce 15 janvier ou je lui ai dis que qq l'avait "touché" .....et là elle éclate en sanglots et se met a tout me raconter .j'en ai parlé a ma mere qui dit qu'l ne faut pas en parler mais je ne suis pas d'accord.mon pere a 80 ans et malade depuis 10 ans avec des crises de "folie" et je voudrais savoir quoi faire ,il faut que je porte plainte ....que va-t-il se passer apres !!je ne veux pas attendre qu'il meurt ou je m'en voudrais.conseillez moi.toutes ces histoires que je viens de lire c'est honteux ,je leur couperai les c........

lilih_62400, Pas-de-Calais, Posté le 28/02/2010 à 21:25
1 message(s), Inscription le 28/02/2010
Bonsoir à tous ! ( ou bonjour, tout dépend de l'heure à laquelle vous me lirez ;) )

Je vais essayer de faire court. J'avais préparer il y a deux jours une lettre pour mon père dans laquelle je lui expliquai entres autres que le parain de ma mère ( un homme agé, très agé ) m'avait fait subir des attouchements sexuels à chaques fois qu'il venait nous rendre visite à la maison. La dernière fois que cela s'est produit, c'était chez ma marraine, avec qui il vit. En mars 2008. J'avais 17 ans. Aujourd'hui j'en ai 19. Je n'ai jamais eu de vrai relation avec un garçon et je pense que celà est dû à ce qui m'est arrivé. Si j'ai écrit une lettre à mon père, c'est parce que il y a quelques semaines, il m'as fait la remarque que je devais avoir un problème étant donné que je ne sortais quasiment jamais, que je n'avais pas d'amis ni de petit ami. J'ai même démissioné de mon lycée. Lors de l'écriture, c'était clair dans ma tête, j'allais lui donner demain. Mais voilà, ce matin je l'ai déchiré. Je ne veux pas lui faire ça. Lui faire du mal. J'ai peur de le décevoir, de lui faire honte. J'ai également peur qu'il s'en fiche ou qu'il ne me croit pas. J'ai peur qu'il réagisse mal. Je ne veux pas lui faire ça maintenant. Parce qu'après que ma mére l'ai quitté, il a été en dépression. je l'ai vu pleurer er ça m'as fait mal. Mais d'un autre côté je souffre de garder tout ça pour moi parce que PERSONNE ne comprend mon comportement.

J'aimerai savoir, pour celles qui ont dû annoncé ça à leur parents, comment elles s'y sont prise. Surtout que moi il ne s'agit que de mon père... Je n'ai plus aucun contact avec ma mère et cela c'est définitive.

Merci d'avance pour vos réponse

Lilih.

c75, Seine-Saint-Denis, Posté le 02/03/2010 à 18:05
6 message(s), Inscription le 21/02/2010
Bonjour

laurence59, je pense que tu devrait en parler, ne serait-ce que pour ta fille. Elle a besoin de ton soutient et ce n'est pas son âge qui doit l'empêcher d'assumer ses actes. C'est la justice qui une fois mise en route tiendra compte de son âge concernant une éventuelle condamnation. Ce sera quelque chose de difficile à vivre pour ta mère, mais il faut il faire comprendre que ta fille a besoin d'aide pour pouvoir se reconstruire. Je commence moi-même seulement à réaliser que j'en ai parlé, la plainte à été posée hier et lui-même ne sera informé que dans encore plusieurs semaines.

Il faudrait que tu en parle pour que justice soit faite, mais je pense qu'il ne faut pas pour autant que tout le monde la sache car elle aura besoin de pouvoir penser à autre chose avec des amis qui ne pourront pas lui poser de questions. De plus, le regard des autres est une autre raison qui peut faire garder le silence, il est donc important de garder un espace rpotégée ou elle pourra se changer les idées.



Lilih, j'ai passé 13 années à cacher à ma mère ce que me faisait son oncle. Pour moi ma mère ne devait pas le savoir. Je ne voulait pas lui faire de mal, la faire souffrir et lui faire de la peine. Je ne voulais pas qu'elle se sente coupable de ne rien avoir vu et de ne rien avoir pu faire. Lorsque je me suis confier à ma prof de russe le lundi 1er février, elle m'a à plusieurs reprise demandé si elle pouvait en parler à ma mère, ce à quoi je répondait systématiquement "non". J'ai fini par la laissée en parler à la proviseur adjointe. Ce sont ensuite l'assistante sociale et le médecin qui ont prévenu ma mère le vendredi 5 février. Pendant ce temps là, j'étais dans un bureau juste à côté et je me demandais comment ma mère réagirait. J'avais qu'elle ne supporte pas cette idée, qu'elle ait du mal à l'accepter mais en fait elle m'a tout de suite soutenue et au final, j'ai été débarrassée d'un lourd fardeau. Hier j'ai été convoquée à la Brigade des Mineurs et j'ai signer une déposition et porter plainte. Aujourd'hui, j'ai eu un rendez-vous médical pour vérifier s'il n'y avait pas de lésions anciennes et heureusement, non. J'ai rendez-vous avec la psychologue le 29 mars et ce n'est qu'après cet examen qu'il sera convoqué.

Tout ça pour te dire qu'en parler peut permettre d'être soulagée et de ne plus être seule d'autant plus que ton père semble avoir compris qu'il y a un problème sans pour autant savoir lequel. Je ne peux pas te l'assurer avec certitude, mais je pense que si tu lui dit, il l'acceptera et ça lui permettra à lui aussi de comprendre ce qui ne va pas ce qui peut en quelque sorte le soulager car maintenant il n'est plus impuissant face à ta détresse et il pourra t'aider. Ma mère aussi a été en dépression à la mort de mon père et elle l'est encore en partie restée, mais malgré cela, ça lui a fait de bien de pouvoir me comprendre, même si c'est sur que ça lui à fait un peu de mal, mais ce mal ce n'est pas moi qui lui est fait, c'est son oncle, c'est lui le responsable. Il faut que tu te dise que ce n'est pas toit qui fait du mal à ton père en le lui disant, car ton père aura probablement mal pour toi, mais à cause de cet homme. Tu pourras ainsi te soulager et construire ta vie sans ce poids et peut-être que tu trouvera une personne à aimer, qui saura te comprendre et t'accompagner.

Le plus dur sera de commencer à le lui dire, mais après, ce sera un fardeau en moins et il pourra t'accompagner dans tes démarches pour faire valoir tes droits. Il lui faudra peut-être un petit peu de temps pour l'accepter, mais dit toit aussi que pour lui, ce n'est pas facile de réaliser que quelqu'un ait pu faire ça à sa fille.

J'espère que tout se passera bien pour toi.
Bon courage et bonne chance.

lucky45, Loiret, Posté le 13/04/2010 à 15:49
1 message(s), Inscription le 13/04/2010
bonjour,
g ete victime d'attouchement moi osi j'avai l'age de 6 ans jusqu'a 10 ans la premiere fois ke sa ms arriver j'en ai parler a ma mere et la seul reponse kel a eu c kil fallai pa en parler a papa car sinon il allais le tuer ms bon j'en ai duré pendant 4 ans et la seul personne ki ete au couran ete ma mere aprés g u un cours de sexualité en CM2 et on a parler des attouchemen sur mineur et la g fondu en larme et g tt di a ma prof et c el ki a fé les demarche ms a savoir ke g du le dire a ma famille se kil ms arriver pendan 2 ans g ete la pestifere de la famille franchemen aujourd'hui g 23 ans et cette chose la vous l'avez ds la tete tt lé jr et sa va me suivre tt ma vi g du aller porter plainte les gendarme mon bien fé peur car si je menter ils m'arracher de ms paren et il a avouer o bou de 48h de garde a vu ms sa fou lé boulle car g lu un article sur lé pedophil juste ac attouchemen ils prenne ke 5 ans prison ferme c degueulasse c rien du tt a savoir ke c gens la detrice la jeunesse dun enfan il a pa u le ten de gouter a la prison il et deceder avan le jugemen voila un petit msg pr dire kom koi c pa facile den parler ms cela ne change pa ke g rencontrer kelk1 et on compte avoir un enfant ensemble


PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ]