Aide financière du père pour mes enfants

Sujet vu 728 fois - 5 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 17/05/08 à 09:26
> Droit Civil & familial


sandybaby, Posté le 17/05/2008 à 09:26
3 message(s), Inscription le 17/05/2008
Bonjour,

Je me suis séparée du père de mes enfants il y a peu. Quant bien même cette situation était inévitable elle a pris fait et cause de façon un peu brutale.
J'ai en effet mis mon ex-conjoint à la porte après qu'il eu une nouvelle fois passé toute une nuit dehors, sans m'en prévenir alors qu'il prétendait sortir pour acheter des cigarettes. Ce n'était pas le première fois, ajoutez à cela des infidélités, un refus de quitter le domicile, malgrés tout s'en était trop!!
Aujourd'hui il me reproche ce fait et refuse de m'octroier une aide financière destinée à éléver ses enfants.
Pour info, nous n'étions pas mariés et même si les enfants portent mon nom, il les a légalement reconnus. Il touche par ailleurs un salaire supérieur au mien de 350€/mois. Il argue que des membres de ma famille sont susceptible de me venir en aide au besoin et que lui n'a personne. Par ailleurs il me dit que si j'ai besoin de quelque chose pour les enfants je n'ai qu'à lui demander et que s'il juge que cette demade est justifiée, qu'il me soutiendra sans quoi je n'ai quà me débrouiller puisque c'est moi qui ai voulu cette situation et qu'en aucun cas il ne me fera bénéficier d'un virement mensuel.
Il prétend s'être renseigné a cet effet, et m'assure qu'il n'à a me verser aucune somme.
Il me semble à moi que ces informations sont erronnées.
Je suis sur le point de consulter un JAF afin que ce dernier statue sur les droits et obligations de chacun, mais souhaiterait tou de même savoir un peu à quoi je doit m'attendre. Ceci me semble d'autant plus important que le père de mes enfants semble bien décidé à me mettre moultes batons dans les roues.
En conclusion sachez aussi que la première fois qu'il apris les enfants à son domicile, je lui fourni de faire dormir et manger les enfants, lui n'en ayant soit disant plus les moyens.

Vous remerçiant par avance pour toute l'aide que vous voudrez bien m'apporter

Poser une question Ajouter un message - répondre
pragma, Ain, Posté le 17/05/2008 à 12:18
2555 message(s), Inscription le 08/02/2008
Modérateur
Bonjour,
Continuez votre action et bon courage, vous obtiendrez cette aide, elle est obligatoire.

__________________________
"Tel un tremplin, notre passé doit nous aider à mieux profiter du temps présent, nous propulser vers le futur et non être un boulet à traîner durant toute notre existence"

sandybaby, Posté le 17/05/2008 à 18:41
3 message(s), Inscription le 17/05/2008
Merci beaucoup pour vos encouragements, car il semble que la bataille sera rude, mon ex conjoint étant convaincu de ne rein avoir à me verser.

Marion2, Posté le 17/05/2008 à 19:25
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Le JAF fixera le montant de la pension alimentaire et je vous conseille (devant l'attitude du père) d'aller voir un huissier avec le jugement rendu pour demander une saisie sur salaire, et ce, pour ne pas tous les mois, passer votre temps à aller lui réclamer cette pension.
Bon courage à vous

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL

sandybaby, Posté le 18/05/2008 à 07:19
3 message(s), Inscription le 17/05/2008
Merci beaucoup,

Existe-t'il (car c'est que pretend le père) un autre moyen pour lui de subvenir aux besoins alimentaiires de ses enfants que clui de me verser une pension. A ma connaissance non, mais n'étant pas juriste!!!
OU existe-t'il un quelconque argument qu'il puisse avancer pour ne pas m'octoyer cette pension

Marion2, Posté le 18/05/2008 à 12:12
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Il sera dans l'obligation de vous verser une pension alimentaire, n'ayez aucun doute là-dessus.

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]