Refusé d'un concours après avoir été retenu

Sujet vu 464 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 25/11/10 à 15:11
> Droit administratif


sam, Paris, Posté le 25/11/2010 à 15:11
1 message(s), Inscription le 25/11/2010
Bonjour,
J’ai passé un concours nationale d'accès à la spécialisé en médecine à Alger (concours de résidanat)le 03 et 04 octobre 2010(le concours comporte 300 QCM(Questions à choix multiples)•• cette année il y a eu 2920 inscrits,2462 candidats ont passé le concours.
l’affichage des résultats : le 18 octobre. aussi un communiqué est affichée à la faculté pour la date de la répartition (24 et 25 Octobre) et l’octroi des postes jusqu’à l’épuisement.
cette année la tutelle (ministere de l'enseignement superieur et le ministere de la santé )a ouvert 1242 (1132 dans la wilaya d'alger et 110 dans la wilaya de tizi ouzou ,ce meme chifre 1242 a été affiché à la faculté lors de l'affichage des résultats avec une note :comme quoi que la répartition se fera le 24et 25 octobre jusqu'à épuisement des postes point sans aucune autres information .tous les candidats supposés réusis au concours se sont déplacé à la faculté en fonction de leurs classementpour faire leurs choix de postes (choisir leurs spécialités en fonction de leur classement et en fonction des postes ouverts dans chaque spécialité du candidat classé premier jusqu'au trois centième(1 à 300) le 24/10 le matin ,de 300 à 600 le 24/10 l'après midi ,et de 600 à 900 le 25/10 le matin .
-l'après midi c'était au tour de s candidats classé entre 900 et 1242 comme affiché à la faculté --la répartition s’est bien déroulée jusqu’au candidats classé 1163 ,et quand le tour du candidat 1164 est arrivé vers (16 heures )pour choisir ,le doyen et le jurry responsable de ce concours et présent dans la salle pour assurer le chois des candidats ont envoyé l’information avec le 1163 comme quoi :qu’ils ont décidé d’arrêter le choix et de ne pas prendre les autres candidats classé de 1164 jusqu’à 1242 contrairement à ce qui a été affiché par eux même à la faculté ,en ce moment tous ces candidats sont rentrés dans la salle pour demander expliquations ,le doyen et le jurry ont confirmé leur décision de l’arrét du choix de postes sous prétexte qu’ils ont fixé la moyenne cette année à 10/20,ma is aucun affiché n’a été fait dans ce sens ,et pire encore ils ont affiché que le choix se fera jusqu’à épuisement des postes c'est-à-dire 1242 .
Pour le jury 10/20 correspond à 150 points obtenus sur 300 question posé or que cette il y a eu des questions ambigues c'est-à-dire mal formé dans devraient etre annulée ce qui renvoi à la baisse la myonne c’est c’est pas 150 mais en fonction des questions retenues ,on a demandé le corrigé type pour voir les questions retennues et questions annulées (chaque années les questions mal formulées et ambiguées sont annulée par le jurry)mais le jurry a refusé ,le jurry a précisé que tous les candidats 1163 ont choisi leurs postes mais le contraire a été constaté quand on est rentré dans la salle de la répartition on a compté par nous meme (les candidats lésés) 80 désistement donc le nombre réelement retenu est 1083 candidats sur 1242 prévus.
Les candidats lésé ont protesté fort ce que c’est passé plusieurs ecrits adréssé aux responsables :doyen,jurry ministere de l’enseignement superieur et la santé mais restés sans réponses !!!!!!plusieurs articles publié par la presse nationale autou de notre sujet et à chaque fois notre premier responsable avance des chiffre contradictoir :il declare que les postes ouverts sont 1205 postes alors qu’ils sont 1242 et qu’il a retenu 1163 alors qu’il a retenu 1083(80 ont désisté) !!!!!!
Mais le texte de loi n’a pas été respecté qui stipule l’affichage des postes ouverts 15 jours minimum avnt l’examen qui s’est déroulé le 3 et 4/10/2010 et non pas le 18 /10/210 .
Ce qu’on réclame c’est faire recours concernant les points suivant :
1-Le corrigé type et le questionnaire des trois épreuves du concours d’accès au résidanat 2010.
2-L’affichage du nombre de postes de résidanat budgétisés par la tutelle ; et au final le nombre de postes réellement attribués à la fin de la répartition.
3-Le nombre d’absents et le nombre de désistement aux choix des postes.
4-Le nombre de postes vacants après la fin de la répartition.
5-Le non respect de l’article 11 de l’arrêté 594 du 18 juillet 2001(modifiant et complétant l’arrêté n° 59 du 13avril 1993 fixant les conditions d’accès au cycle de formation des études médicales spéciales)qui stipule que chaque doyen de faculté concerné devra procéder au sein de son établissement à l’affichage de l’arrêté interministériel fixant le nombre de postes ouvert par faculté et par spécialité au minimum 15 jours avant le déroulement du concours de résidanat, ce même affichage s’étant effectué par vos services le jour de l’affichage des résultats (18/10/2010).
6-La décision d’arrêt d’attribution des postes à un total de 150 points minimum ,contrairement à la décision initiale affichée par vos services stipulant la poursuite de la répartition jusqu’à épuisement des postes .Décision d’arrêt de répartition ayant porté préjudice à la totalité des candidats supposés retenus(démissions de postes suites aux affichages, déplacement vers la facultés de médecine d’Alger de l’intérieur et de l’extérieur du pays ,préjudice moral suite au changement de décision) .
Merci de nous orienter et nous conseiller afin de faire valoir nos droit .

Poser une question Ajouter un message - répondre
mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 25/11/2010 à 16:19
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
un avocat puis un recours devant la juridiction admnistrative.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]