Cas pratique droit administratif: urgent

Sujet vu 412 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 06/12/08 à 14:14
> Droit administratif


Claire, Côte-d'Or, Posté le 06/12/2008 à 14:14
1 message(s), Inscription le 06/12/2008
Bonjour, on m'a donné un cas pratique en droit administratif et n'ayant jamais pratiqué cet exercice je ne sais pas comment m'y prendre!
Voici le cas pratique:

Mr L, un détenu placé a la prison de Meury- Flerogis, alors qu'il recevait la visite de son avocat, Me B, dans sa cellule, sorti soudain de sa poche un poinçon qu'il avait confectionné dans sa cellule, réussit à immobiliser son avocat et menaça de lui enfoncer si on ne le fesai pas soritr immédiatement avec son otage. Les tentatives pour immobiliser Mr L n'ayant rien données, le directeur de la prison fit appel aux forces du GIGN afin de débloquer la situation. Le plan conçu par le groupe d'intervention fut de jeter une grenade lacrymogène dans la cellules pour en faire sorit les occupants et maitriser Mr L, ce qui fut fait. Mamheureusement, aussitôt la grenade lançée, il enfonça le poinçon dans la gorge de l'avocat puis tenta une sortie déséspérée. Les forçes du GIGN réagirent en tirant sur mr L qui fut tué sur le coup ainsi que Mr C, le détenu qui partageait sa cellule. Malgré les secours, Me B déceda de ses blessures. Sa famille estime que sa mort aurait pu être évitée si les mesures nécessaires avaient étées prises, le dossier de mr L souligant par ailleurs son extrème dangerosité et la nécessité de le placer en cellules isolé. En outre, la dernière fouille de la cellule avait été opérées 1 semaines auparavanat alors que le réglement soulignait que des fouilles devaient avoir lieu 2 fois par semaine. De leur coté, les parents de mr L estiment que si le GIGN avait fait preuve de sang froid, leur fils serait toujours en vie. La veuve de mr C est déséspérées car son mari devait sortir la semaine suivante et qu'ils comptaiaent s'installer dans le sud de la France, où ils avaient acheté un bar.
La famille B, les parennts de mr L et la veuve C entendent chacun pour ce qui le concernent demaner la réparation de leur préjudice.
Dites comment ils peuvent agir, les moyens qu'ils peuvent développer et évaluez leur chance de succés.

Merci d'avance de m'apporter votre aide!! Cordialement.

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]