Handicapé à 75% à 23 ans, je vais me retrouver à la rue ?

Sujet vu 1969 fois - 26 réponse(s) - 2 page(s) - Créé le 03/02/11 à 17:56
> Droit administratif


baratox, Gironde, Posté le 03/02/2011 à 17:56
17 message(s), Inscription le 03/02/2011
Bonjour,

Quelque chose vient de me frapper, car ça fait deux mois que je galère dans tous les sens, et à cet instant je ne comprends pas pourquoi le système ne fonctionne pas pour moi.

J'ai 23 ans, handicapé entre 50% et 75%, aucun revenus. Je perçois l'AAH à 711€, et une fois logé je devrais avoir la MVA à 105€ et l'APL à 259€ (1076€ au total environ), malgré tout je suis face à d'innombrables murs.

Un mois avant d'être à la rue (jeté par mon père) j'ai anticipé et j'ai appelé toutes les mairies des environs, ils n'ont rien fait pour moi, j'ai pris RDV au plus vite avec une assistante sociale qui m'a envoyée à la mission locale. J'ai dû attendre une semaine et à la mission locale un homme s'est plus ou moins payé ma tête, me laissant croire qu'il trouverait quelque chose quand je lui aurais présenté les justificatifs de l'AAH (je croyais ne pas les avoir reçus, mais en fait c'est mon père qui me les avait pris). Encore une semaine de perdue pour revoir l'assistante sociale, entre temps j'en ai vu une autre qui n'a rien fait et j'ai eu la preuve de l'AAH par une photo de mon compte, l'assistante sociale en a fait beaucoup, a même rappelé l'homme de la mission locale, et celui ci lui a dit du mal de moi au téléphone en ajoutant qu'il ne ferait rien pour moi.

J'ai appelé la CAF, la MDPH, les mairies, on m'a parlé de foyers Sonacotra et ils demandent 1200€ de salaire net, en un mois personne ne m'a aidé et comme prévu mon père m'a jeté. Je suis allé chez ma mère deux jours et à deux doigts d'aller au 115 j'ai préféré acheter une tente et vivre dehors. Juste avant d'en arriver là ma mère a décidée de m'héberger le temps de trouver quelque chose, mais elle même va devoir déménager car la résidence est en démolition. J'ai fais une demande à toutes les offices d'HLM mais je n'ai pas le temps d'attendre ça.

J'ai donc tenté les agences, et ils ont tous la même assurance absurde qui ne compte pas les allocations et Assedics comme des revenus et demandent 3x le loyer en salaire. Chez les particuliers personne ne connait la GRL et personne ne veut connaitre. Je recherche en Bordeaux + Banlieue depuis un mois et RIEN !

J'ai l'impression que tout le monde s'en fou, système y compris, alors quoi ? Je vais me retrouver à la rue à 23 ans alors que j'ai l'argent pour louer (520€ de loyer, en comptant tout il me resterait un rab chaque mois...) ?

Poser une question Ajouter un message - répondre
mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 03/02/2011 à 17:59
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Allez plutot voir des asso (Abbé Pierre, Secours catholique, secours populaire)

baratox, Gironde, Posté le 03/02/2011 à 18:03
17 message(s), Inscription le 03/02/2011
Vous avez pointé sur ce que j'attendais de vous (des noms d'associations).

Mais ce n'est pas plutôt du genre à aider les familles nombreuses en priorité ? Je ne pourrais pas compter sur ça si ça prend plus d'un mois.

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 03/02/2011 à 18:06
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Non, allez les voir (les restau du coeur aussi, car il existe les relais du coeur).
Le but serait de vous aider pour le droit opposable au logement, afin que vous ayez la qualité de prioritaire
Une aide juridique aussi pour attaquer votre père, le voir payer une pension alimentaire serait un juste retour de baton.

baratox, Gironde, Posté le 03/02/2011 à 18:12
17 message(s), Inscription le 03/02/2011
Non je n'attaquerais pas mon père.

J'ai pu contacter les associations par email, sauf l'Abbé Pierre.

Je n'ai pas de moyen de transport donc il faut voir si je peux y aller en personne. Mais c'est vraiment mieux qu'un coup de téléphone ou qu'un email ?

Il n'y a pas d'autres solutions ?

(c'est quand même dingue que ça existe des assurances qui interdisent les handicapés d'accéder au logement...)

baratox, Gironde, Posté le 03/02/2011 à 18:31
17 message(s), Inscription le 03/02/2011
Je suis presque sûr que cela ne m'aidera pas (l'habitude), mais merci pour vos réponses mimi493, je vois que vous répondez à tout et je crois que vous êtes une bénédiction pour ce forum.

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 03/02/2011 à 19:04
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Citation :
Je n'ai pas de moyen de transport donc il faut voir si je peux y aller en personne. Mais c'est vraiment mieux qu'un coup de téléphone ou qu'un email ?

Il faut monter tout un dossier, avec des documents, des signatures.

baratox, Gironde, Posté le 03/02/2011 à 19:28
17 message(s), Inscription le 03/02/2011
J'essaye de les trouver ce soir et j'y vais demain.

baratox, Gironde, Posté le 04/02/2011 à 17:00
17 message(s), Inscription le 03/02/2011
Secours populaire :

J'y suis allé pour rien, j'ai eu du mal à rentrer et une femme ne m'a meme pas écoutée, elle m'a dit qu'ils n'avaient aucun foyers en gironde et qu'ils ne pouvaient pas m'aider pour ça.

Abbé Pierre :

J'ai cherché pendant 2h, ça n'existe pas, personne ne sait où c'est, là où google map m'a envoyé y'avait rien du tout.

Secours catholiques :

Pas eu le temps d'y aller et je suis pas catholique.

Emmaus : numéro non attribué.

Diaconat de Bx : répond pas.

habitat humanisme : répond pas (fermé)

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 04/02/2011 à 17:12
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Citation :
Pas eu le temps d'y aller et je suis pas catholique.

Le Secours catholique aide tout le monde, sans aucune discrimination de religion.
Allez au CCAS de votre ville, ils vous donneront les asso locales pour vous aider.
Contacter aussi le DAL ( http://www.droitaulogement.org/)

baratox, Gironde, Posté le 04/02/2011 à 17:15
17 message(s), Inscription le 03/02/2011
je m'en doutais pour les catholiques.

J'ai déjà les assocs locales (d'où mon édit).

Ah oui merci pour le lien je les appelle.

baratox, Gironde, Posté le 04/02/2011 à 17:18
17 message(s), Inscription le 03/02/2011
DAL répond pas.

Je sent mon esprit virer au négatif...

baratox, Gironde, Posté le 04/02/2011 à 18:13
17 message(s), Inscription le 03/02/2011
J'appelle des bailleurs, je viens de tomber sur une femme qui m'a refusé parce que mes revenus sont des allocations de la CAF (c'est juste plus sur qu'un CDI mais à part ça y'a rien qui cloche -_-)

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 04/02/2011 à 18:14
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Soyez un peu plus patient que ça, les asso fonctionnent avec des bénévoles, elles ne sont pas à votre service.

baratox, Gironde, Posté le 04/02/2011 à 18:51
17 message(s), Inscription le 03/02/2011
Je n'ai jamais dit ça ! Même pas pensé d'ailleurs, mais si même eux ne m'aident pas... Là je vais tous les appeler demain et ils ne feront rien, comme les autres, ils s'en foutent de moi. Les secours populaire j'ai lu tout leur site, leurs finances, chaque années ils ont des fonds non utilisés, en France ils disent que leur priorité est l'aide au logement, mais à Bordeaux on m'a simplement envoyé bouler en me disant que soit disant ils n'avaient pas le moindre logement dans toute la Gironde et surement pas en Aquitaine ! Je suis sûr qu'ils se sont payés ma tête...

Ma mère fait des crises cardiaques (+200bpm tous les jours) depuis que je suis là, sa résidence est en démolition et je suis SDF, il faut quoi de plus ?? Que je sois étranger et que j'ai commencé à chienner dès mes 16 ans ? -_-

Par contre je me demande encore comment font les autres qui ont l'AAH, et sur internet je n'ai vu que deux questions sans réponses à ce sujet...

baratox, Gironde, Posté le 08/02/2011 à 17:39
17 message(s), Inscription le 03/02/2011
Après un WE sans intérêt car je n'ai quasiment rien pu faire, je m'y suis remis et c'est déprimant...

Je suis allé à la mairie, on m'a orienté vers deux services différents qui se sont renvoyés la balle et n'ont rien pu faire, tout ce qu'ils peuvent faire c'est une réduction des transports en commun... un mois minimum pour traiter ma demande -_-, donc c'est beaucoup trop lent... Je le fais quand même mais je ne peux pas compter là dessus.

On m'a orienté vers le CLLAJ, j'y suis allé ce matin (ce n'est que le mardi matin), je suis encore tombé sur une assistante sociale condescendante, mais ça s'est passé normalement, sauf qu'elle n'a rien pu faire. Elle a rempli la fiche, disant qu'elle ne pourrait rien me trouver, elle m'a demandé de prendre RDV pour la 5eme fois avec une assistante qui ne fera rien (Parole de la mairie, ils ont insisté et comme par hasard je suis d'accord), car elle est censée faire des démarches que si je les fais moi même n'aboutiront pas... Elle m'a aussi donnée une fiche d'agences qui accepteraient la GRL ou le FSL, j'ai pu en faire 6/9 aujourd'hui et aucune n'a aboutie (soit c'était non favorable, soit l'agence n'existait carrément plus). J'ai passé 5h à pied à chercher de ce coté, pour rien.

J'ai pris RDV avec une assistante sociale, et le plus tôt que j'ai pu trouver, c'est le 22, mais on sait tous d'avance qu'elle ne fera rien.

Je me demande si le mieux n'est pas de chercher une bonne tente garantie à vie... -_-

Tous ces organismes soit disant d'aide... Ils ne font que se renvoyer la balle et personne n'en a rien à faire de moi, j'ai moins de 25 ans, les moyens pour louer un appart jusqu'à 550€/m, et à cause de ces saletés d'assurances de capitalistes complètement irrationnelles, je ne peux rien trouver, c'est dégueulasse.

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 08/02/2011 à 21:20
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Ils font ce qu'ils peuvent. La situation du logement est dramatique en France et il y a des gens dans des situations encore plus graves que la votre (des familles, des enfants)
Et le DAL ?

lianavan, Gironde, Posté le 08/02/2011 à 22:19
178 message(s), Inscription le 23/01/2011
Plus graves que moi ?

Moi je ne me suis pas mis dans la galère en chiennant 10 fois sans contraception, des enfants j'en ferais quand je pourrais leur offrir un toit... Je n'ai rien demandé quand je suis devenu handicapé à 75% à cause de l'incompétence dramatique d'une assistante sociale.

Ma famille à moi, c'est un père qui m'a trahis et a attenté à ma vie plusieurs fois, une mère qui fait tous les jours des crises cardiaques, un frère qui dort chez un marchand de sommeil. Chez moi on est tous trop pauvres alors dire que des grandes familles sont dans des situations plus grave, ça me file vraiment la gerbe.

Je ne vais pas aller aux Etats Unis ou en Allemagne pour piquer tous les logements sociaux de tout le monde sous prétexte que j'ai une énorme famille. Je ne suis pas raciste (d'ailleurs il s'agirait plutôt de parler de pays différents), mais ce que je vois, c'est partout des africains avec des tonnes de gosses, personne qui ne parle un français correct, qui gueulent au lieu de parler, et qui ont droit à TOUT ! Et moi à rien. Dans mes meilleurs amis j'avais un black, et plus récemment un marocain, le marocain vivait un mal être à cause de ces profiteurs, même lui il avait honte d'eux et avait peut qu'on l'assimile à eux.

Situation plus graves que moi... Et le bon sens dans tout ça ?

J'ai 23 ans, je n'ai fait de mal à personne (ça serait même le contraire), je peux me payer un logement et aller partout en France, j'ai des ressources. J'ai tout tenté, le droit au logement (DAL) c'est ça :

http://blog.dal-info.org/dal-bordeaux-dal33.html

Une bonne femme seule qui ne peut répondre que le mercredi soir, et d'après toi c'est ma dernière chance.

Sans rire, tu crois vraiment qu'il y a plus grave comme situation ? J'ai bossé 6 ans seul au lieu d'aller m'amuser, par autodidacte, j'ai pris des risques énormes mais j'ai réussis, puis une sal*** d'assistante sociale avec mon père a détruit ma vie, mes rêves d'aller bosser en entreprise. Maintenant à cause de ce même système payé à rien foutre, je vais risquer ce qu'il me reste à vivre.

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 08/02/2011 à 23:05
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Citation :
Moi je ne me suis pas mis dans la galère en chiennant 10 fois sans contraception, des enfants j'en ferais quand je pourrais leur offrir un toit.

L'handicap ne vous permet pas tout. Vous êtes tel que je commençais à comprendre "je suis handicapé, donc on me DOIT tout". Je comprends que les asso vous jettent et que votre mère ait des problèmes de coeur en vivant près de vous.
Vos propos sont à vomir. Démerdez-vous

baratox, Gironde, Posté le 08/02/2011 à 23:13
17 message(s), Inscription le 03/02/2011
Ben voyons...

Il ne faut pas tout mélanger, je viens de passer deux mois à être super cordial sans me forcer, alors pour une fois que j'ai un peu de colère, il ne faut pas dire que je suis tout le temps comme ça.

On me doit de l'aide, ça c'est sûr que je le pense, mais parce que j'ai moins de 25 ans, pas pour le handicap (c'est comme ça que je le voyais en tout cas). Je me rappelle que quand j'étais petit je donnais tout le temps mes jouets. Une fois j'ai participé au tri et ces "assocs caritatives" ont jetées mes jouets. Ils étaient trop nases pour ceux qui n'avaient rien mais pourtant ils ne l'étaient pas pour moi -_-. Je viens de comprendre ce qui clochait à ce moment, je m'en voulais d'avoir donné des trucs pas assez bien, mais en fait c'est tout le système qui ne vaut rien.

Les assocs j'y suis allé tellement cordial, aimable et juste qu'à chaque fois on me disait avec un regard dégoulinant de pitié "non nous n'avons rien, encore désolée... et bonne chance". Je crois que j'aurais du m'exprimer comme ici...

Et désolé de te faire vomir, mais c'est mieux que de m'excuser parce que je t'aurais empêché de dormir (quoi que ça aurait été vraiment surprenant).

corima, Val-d'Oise, Posté le 09/02/2011 à 00:04
768 message(s), Inscription le 10/12/2010
Avez vous essayé les colocations, les chambres chez l'habitant, les hotels meublés. Ce sera toujours mieux qu'une tente en attendant

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 09/02/2011 à 00:09
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Citation :
l ne faut pas tout mélanger, je viens de passer deux mois à être super cordial sans me forcer, alors pour une fois que j'ai un peu de colère, il ne faut pas dire que je suis tout le temps comme ça.

Quand on est capable de tenir de tels propos, c'est le signe d'une mentalité donc c'est tout le temps, ce n'est pas une question de colère.

baratox, Gironde, Posté le 09/02/2011 à 00:21
17 message(s), Inscription le 03/02/2011
corima >
Owned ^^', j'y suis déjà, d'ailleurs je viens de renvoyer un email à une personne.
Mais vraiment, merci beaucoup pour cette idée, si seulement quelqu'un me l'avait donnée il y a un mois ou deux (genre une des 5 assistantes sociales)...

mimi493 >
Oui, et alors ? Un peu de tolérance, j'ai tué personne et en plus je dit la vérité... :/ En plus je t'avoue que depuis mon accident, il y a pas mal de sentiments que je ne ressens plus, et la colère en fait partie à 95%, je n'étais même pas en colère quand j'ai écris ça.

T'appelles ça comment faire 10 enfants quand on a soit disant pas de logement, ni de revenus ? Chienner je trouve que ça colle bien... En plus ils prennent toutes mes chances (ils ne m'en laissent pas une), donc je trouve que je pourrais être plus odieu...

corima, Val-d'Oise, Posté le 09/02/2011 à 00:56
768 message(s), Inscription le 10/12/2010
"chienner"... j'avoue que je viens d'apprendre un mot, je disais "mettre bas", on en apprend tous les jours, mais bon, on ne peut pas utiliser un mot prévu pour les animaux pour des etres humains, car meme si leur façon de vivre ne vous convient pas, ça reste des etres humains comme vous et moi. Juste une question de mentalité et d'education differentes des notres

Il ne faut pas que votre parcours du combattant vous rende aigri et vous fasses prendre les autres pour des boucs emissaires, il y a autant d'etrangers que de français en galère de logements, sinon bien plus car il arrive que les proprietaires ne souhaitent pas leur louer. Croyez bien qu'eux aussi sont "handicapés", pas de la meme façon bien sur, mais c'est tout aussi dur à vivre.

Votre pugnacité va vous aider dans la vie, vous allez vous en sortir, trouver un toit et un equilibre et sortir de cette precarité dans laquelle votre milieu familiale vous a fait plonger. Continuez vos recherches mais plutot du coté des proprietaires privés, comme je vous disais, essayez les chambres chez l'habitant, les meublés, les coloc et eloignez vous de ce monde d'associations qui n'a rien de rejouissant et vous maintient dans un monde d'où il est clair que vous souhaitez en sortir.

Tenez bon, la lumiere est toujours au bout du tunnel, pour tous ceux qui s'en donne la peine

Bonne continuation

baratox, Gironde, Posté le 09/02/2011 à 01:02
17 message(s), Inscription le 03/02/2011
ok :)


PAGES : [ 1 ] [ 2 ]