Non versement de la pension et honoraires avocat

Sujet vu 454 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 04/03/09 à 01:44
> Droit Civil & familial > Divorce & infidélité


Anita, Paris, Posté le 04/03/2009 à 01:44
5 message(s), Inscription le 04/03/2009
Bonsoir, Le papa menace comme il y 2 ans de ne pas verser la pension alimentaire. Je vis à l'étranger. Il y a 2 ans, j'avais contacté par téléphone une avocate en France qui s'était chargé du dossier de non paiement de la pension.Je sais que je peux saisir le JAF par courrier moi-même. J'ai besoin de la GROSSE. Mon ex avocate me demande 300e pour frais de désarchivage alors que le dossier est archivé depuis moins de 2 ans. Sans travail actuellement, je n'ai pas les moyens de payer.A-t-elle le droit, ou est-ce un abus? Je suis coincée. Merci de votre réponse. Sincères salutations.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Paula, Alpes-Maritimes, Posté le 04/03/2009 à 13:39
663 message(s), Inscription le 13/02/2009
Bonjour,

Je dois reconnaître que c'est un peu cher pour frais de désarchivage.

Vous pouvez écrire au Bâtonnier de l'Ordre des Avocats auquel dépend l'Avocate pour lui expliquer la situation.

Avez-vous au moins une copie de la décision ? Si oui, vous saisissez le JAF en lui envoyant simplement la copie et en lui mentionnant les faits.

Cordialement

__________________________
Paula

Anita, Paris, Posté le 04/03/2009 à 20:04
5 message(s), Inscription le 04/03/2009
Bonsoir Paula,
Je vous remercie de votre réponse. Pour le moment le papa a payé février en menaçant pour mars. Je verrai bien...
Par ailleurs, je vais ré adresser un courrier à mon ex avocate en lui proposant 50€ pour ses frais de désarchivage, plus assumer les frais d'envoi en Recommandé avec AR (car je vis à l'étrager, c'est plus sûr). Je pense que cela est acceptable, d'ailleurs je ne suis pas en mesure de payer davantage. Que pensez-vous de ma proposition? 50€, c'est suffisant?
J'était restée vraiment étonnée par sa réponse car mon 1er avocat, celui qui avait entamé ma procédure de divorce, ne m'avait demandé ni le moindre centime pour le désarchivage, alors que le dossier était archivé en banlieue parisienne depuis un peu plus de 6 ans. Cela est-il courant?
On verra ce qu'elle me répondra.
En vous réitérant tous mes remerciements, recevez mes sincères salutations.
Anita.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]