Separation a l'amiable avec concubinage

Sujet vu 543 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 05/12/10 à 21:00
> Droit Civil & familial > Divorce & infidélité


PASCAL, Gironde, Posté le 05/12/2010 à 21:00
1 message(s), Inscription le 05/12/2010
Bonjour,je me suis separée avec mon amie depui 1 ans ont ete en concubinage . elle a quiter le domicile apre des dispute.elle vie avec ma fille de 7 ans mon fils a choisi de vivre avec moi il a 12 ans j'ai pas pu gardee ma fille par apor a mon travail.et ma fille a besoin de sa mere ,san travail peut mieu socupée d'elle
une separation a l'amiable ,j'usquau jour elle éberge une amie a elle , qui travail
au bout de 8 mois elle la mes dehort. mintenant elle heberge 2 copain a elle.
Depuit 1 ans je l'aide pour la nourriture et un peut de finance j'ai stoper sa .
apres des engelade venant de moi,mare de nourrire c'est amies
je me deplace touts les wk une fois pour ammener mon flis le wk dapres pour recuperer ma fille. depuit plusiere wk je me deplace elle et j'amais la au heure que long aver convenu j'ai 1 heure de route a l'aller et autemp le retoure voire plus avec les bouchon
ont na fais aucun papier .
Je suis passer a la gendarmerie ils peuve rien faire .
Que faire.
MERCI POUR VOS REPONCE , JE VEUX PAS LA METRE DANS LEMBARAS C'EST LA MERE DE MES ENFANDS.ELLE MEN FAIT VOIRE , elle joue avec ma fille.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Marion2, Posté le 05/12/2010 à 21:06
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Bonsoir,

Vousd saisissez en courrier recommandé AR le Juge aux Affaires Familiales (JAF) auprès du Tribunal de Grande Instance (TGI) dont dépend le domicile de la mère.

Le JAF statuera sur la garde des enfants, le droit de visite et d'hébergement, ainsi que sur le montant d'une pension alimentaire.

Un avocat n'est pas nécessaire.

Vous aurez ainsi un jugement que vous pourrez produire en gendarmerie si besoin est.

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]