Non respect de la décision jurique de la conciliation

Sujet vu 523 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 26/05/12 à 16:30
> Droit Civil & familial > Divorce & infidélité


alisonviviane, Meurthe-et-Moselle, Posté le 26/05/2012 à 16:30
1 message(s), Inscription le 26/05/2012
Bonjour,
Je suis passée en conciliation en octobre 2011, le juge m'a donner le droit de garde de mes 4 enfants, mon ex mari vit encore dans la maison (nous sommes propriétaire de celle çi), comme nous étions en situation de surendettement, le juge a décrété qu'il me reverse une prestation familiale qu'il touche sur son salaire (il est fonctionnaire) mais ne me vverse pas de pension pour les enfants, ni de loyer pour l'occupation de notre maison. Notre dossier de surendettement a été revu et son taux d'endettement est revenu à la normal, Mon avocate me dit que pour le moment je ne peux demander de revoir pour la pension alimentaire, qu'en est il car en attendant, étant en congé parental, il est très diffcile de vivre avec ce que touche alors que lui peut profiter de tout.
concernant le droit de visite, il doit les prendre le 1er, 3 et 5ième week end du mois, ainsi que la moitié des vacances. J'ai accepté d'être maléable car il fait des déplacements mais il en profite et ne les prend que quand il veut, d'aileurs pendant les vacances scolaires, il ne les prendra qu'une semaine. Je souhaite savoir ce que je peux faire, est ce que je peux réclamer une aide financière supplémentaire pour compenser le fait qu'il ne les prennent pas.
concernant la maison, il n'a entamé aucune démarche pour la vendre (cela fera un an en juin qu'il devait le faire), du coup le surendettement court toujours, il joue la dessus pour ne pas payer de pension (il a en charge les crédits de celle çi), il m'a fait comprendre qu'il vendrait la maison quand il voudrait et du coup profite de la situation, il souhiate faire des travaux et me réclamer la moitié des sommes qu'il va investir alors que je lui ai demandé de la revendre en l'état. que puis je faire pour l'obliger de la vendre et as til le droit d'exiger que je lui rembourse la moitié des travaux alors que je n'étais pas d'accord avec.
Mon avocate m'a d'ailleurs informé que ma demande de prestation compensatoire serait certaienement refusée car je suis en congé parental, hors j'ai pris ce congé parental pour lui permettre de continuer à faire des déplacements dans le cadre de son travail. Comment faire pour me défendre. Car en fait, j'ai le sentiment que la loi défend plutot les pères que les mères qui décide de sacrifier leur carrière pour élever leurs enfants.
j'espère que vuos pourrez m'apporter des réponses asez rapidement car la situation devient très difficile à vivre.
je vous remercie par avance
cordialement

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]