Question sur l'après divorce.

Sujet vu 689 fois - 7 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 26/08/13 à 16:04
> Droit Civil & familial > Divorce & infidélité


Nota34, Val-d'Oise, Posté le 26/08/2013 à 16:04
5 message(s), Inscription le 26/08/2013
Bonjour à tous,

Voilà, je n'en peux plus ! Divorcé depuis 2002, notre fille avait alors 8 mois. Nous avions décidé avec l'accord du JAF pour une garde alternée sans pension... et avec 1/4 de part (15Kms de distance entre les 2 foyers). Garde alternée qui a duré jusqu'à l'age de 3 ans de notre fille (Entrée en école marternelle), Compte tenu de la situation professionelle de chacun nous avons ensembles de changer vers un autre mode de garde (D'un comme un accord).
Désormais, du Dimanche soir au Jeudi soir ma fille est chez sa mère et avec moi du Vendredi après le collège jusqu'au Dimanche soir.

Mais voilà, sa mère a décidé de déménager dans l'Oise ce qui m'oblige à passer plus de temps dans la voiture et cela occasionne bien entendu des frais supplémentaires. (200 Kms/week end)
Question : Que puis je faire ?

Notre fille a désormais 12 ans, donc, je lui ai offert un mobile, je paye la cantine, la moitié des habits ainsi que la moitié des cours de sports que je ne choisi pas...
Que faire ?, je n'ai pas le droit aux allocs, j'estime participer au hauteur plus importante quelle à l'épanouissement de notre enfant.

J'ai vraiment l'impression d'être pris au piège lorsque sa mère parfois brandit la menance du JAF, .......
Alors que je veux des nouvelles de notre fille pendant les vacances mais sa mère dis non, pas de téléphone alors que je laisse le téléphone en libre accès à ma fille.

Devons nous nous taire ou nous battre ???? J'aime ma fille et très proche d'elle, je n'imagine pas vivre sans elle, mais quoi faire ? J'avoue baisser quelque peu les bras.

Sommes nous dans un pays ou le respect de l'égalité n'existe pas ? Ou la femme décide de quitter le domicile conjugal et garde tout les droits sur les enfants ???

Codiarlement.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Nota34, Val-d'Oise, Posté le 26/08/2013 à 17:51
5 message(s), Inscription le 26/08/2013
Pas de conseils ?

Marion3, Aude, Posté le 26/08/2013 à 18:36
383 message(s), Inscription le 03/04/2013
Modérateur
Bonjour,

Je ne comprends pas pourquoi vous considérez le JAF comme une menace, ce serait pourtant la meilleure solution pour vous éviter des désagréments.
Saisissez vous-même le JAF. Un avocat n'est pas nécessaire.

Bon courage.

Cdt

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi que toutes nos lois établies, seront nécessairement tenues pour justes sans être examinés, puisqu'elles sont établies.
B. PASCAL

Nota34, Val-d'Oise, Posté le 26/08/2013 à 21:07
5 message(s), Inscription le 26/08/2013
Toujours peur d'avoir moins et de perdre le contact avec ma fille.
Situation pas simple subir pour voir suffisamment sa fille !

Nota34, Val-d'Oise, Posté le 26/08/2013 à 21:09
5 message(s), Inscription le 26/08/2013
Comment bien connaitre ses droits ?

Marion3, Aude, Posté le 27/08/2013 à 09:26
383 message(s), Inscription le 03/04/2013
Modérateur
Nomjour Nota34,

Dites-vous bien que vous avez autant de droits que la mère.
Il n'y a aucune raison que vous perdriez contact avec votre fille.
Vous pouvez contacter un avocat pour vous aider (et vous rassurer) dans vos démarches. Vous pouvez demander une simple consultation ou qu'il vous assiste auprès du JAF.

Cordialement

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi que toutes nos lois établies, seront nécessairement tenues pour justes sans être examinés, puisqu'elles sont établies.
B. PASCAL

Nota34, Val-d'Oise, Posté le 27/08/2013 à 10:37
5 message(s), Inscription le 26/08/2013
Merci de ce retour, je pense que je vais déjà prendre conseil auprès d'un avocat.

Marion3, Aude, Posté le 27/08/2013 à 17:00
383 message(s), Inscription le 03/04/2013
Modérateur
Vous avez raison Nota. Tenez-nous au courant.

Bonne chance à vous.

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi que toutes nos lois établies, seront nécessairement tenues pour justes sans être examinés, puisqu'elles sont établies.
B. PASCAL


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]