Puis obliger mon conjoint (séparée de fait) a partager les dettes

Sujet vu 417 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 26/06/08 à 13:11
> Droit Civil & familial > Divorce & infidélité


mimideneuilly, Posté le 26/06/2008 à 13:11
2 message(s), Inscription le 26/06/2008
Voila, je suis separée de fait depuis fin 2001, nous avions debute un divorce consentement mutuel, mais avons laissé tomber faute de moyens a l epoque et nos vies ont repris leurs cours chacun de notre coté.
Je suis allee recemment voir un avocat pour lancer le divorce pour alteration de la vie conjugale vu que je vis sans lui depuis cette date, le souci est que mon mari habite dans le sud, demenage souvent et que mes enfants sont grands, donc l avocat doit aller plaider la ou il vit !
donc pas facile.....D autre part nous avions des dettes (regime de la communauté) dettes pour certaines que lui n avait pas signe lors des demandes etant toujours en deplacement) puis je exiger qu il en regle la moitie avec moi, etant donne que c etait pour le foyer (impots, voiture, conso) meme si il n a pas signe tous les credits a l epoque ?
Un avocat peut il m aider en ce sens ou est ce definitiveùent perdu pour moi qui rembourse tout ?
Merci encore
Bien a vous
Mylene

Poser une question Ajouter un message - répondre
superve, Posté le 25/07/2008 à 22:34
715 message(s), Inscription le 25/07/2008
Modérateur
bonjour,

Toutes ces questions seront traitées par le juge lors du divorce mais le prncipe est que chacun des époux est tenu de contribuer aux charges du mariage

Votre avocat vous aidera et vous conseillera.

jeetendra, Yvelines, Posté le 26/07/2008 à 12:20
4906 message(s), Inscription le 27/10/2007
bonjour, pour votre problème et comme le souligne mon confrère juriste, votre mari est tenu de contribuer aux charges du mariage c'est-à-dire les frais du ménage, l'entretien et l'éducation des enfants, les loyers, les dettes du ménage, etc. Gardez soigneusement les preuves des différentes dépenses depuis votre séparation.

Pour le divorce pour altération définitive du lien conjugal, votre mari ne pourra pas s'y opposer et le divorce sera quand même prononcé il suffit que les conditions posées par l'article 237 du Code Civil soient réunies, il me semble que c'est le cas, le recours à un avocat est obligatoire cependant, cordialement

__________________________
DORANGEON.OVER-BLOG.COM


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]