Pension compensatoire trop élevée par rapport a mon salaire

Sujet vu 383 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 02/06/08 à 21:57
> Droit Civil & familial > Divorce & infidélité


jean michel, Posté le 02/06/2008 à 21:57
2 message(s), Inscription le 02/06/2008
bonjour
séparé depuis fin 2006 consiliation 09/2007 je verse une pension de 400€ a mon ex femme alors que mon salaire est de 1200 € lors de la consiliation je gagnais 1600€ et étais logé par mon employeur
je vis actuellement chez une amie car avec un tiers de mon salaire que je donne a mon ex je ne peu pas me loger
mon avocat est difficile a joindre
c'est mon ex qui a demandé le divorce on est a 900 km et c'est moi qui me suis déplacé le juge ne voulais pas s'occuper de cette affaire car ce devait être elle qui aurait du se déplacer j'ai accepter de me deplacer puis je faire marche arrière ? car ilest difficile de communiquer avec un avocat a 900 km
cette pension de reversion est trop élevée pour moi un tier se mon salaire

Poser une question Ajouter un message - répondre
jeetendra, Yvelines, Posté le 02/06/2008 à 22:45
4906 message(s), Inscription le 27/10/2007
bonsoir, vous pouvez demander une révision de la prestation compensatoire au juge aux affaires familiales compte tenu de la baisse de vos revenus, le recours à un avocat n'est pas obligatoire, cordialement

__________________________
DORANGEON.OVER-BLOG.COM

jean michel, Posté le 03/06/2008 à 13:17
2 message(s), Inscription le 02/06/2008
merci de m'avoir répondu depuis le 1er mai je vis avec mon amie le contrat d'habitation et toutes les charges sont a son nom je suis juste caution solidaire pour le loyer puis je faire valoir la caution solidaire comme frais d'habitation ?
merci

jeetendra, Yvelines, Posté le 03/06/2008 à 13:44
4906 message(s), Inscription le 27/10/2007
je ne vois l'intérêt de faire valoir le fait que vous êtes caution solidaire de votre ami dans la fixation de la nouvelle prestation compensatoire, bon après midi

__________________________
DORANGEON.OVER-BLOG.COM


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]