Pension alimentaire et habillement

Sujet vu 1020 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 07/02/10 à 23:20
> Droit Civil & familial > Divorce & infidélité


Merzhyn, Essonne, Posté le 07/02/2010 à 23:20
2 message(s), Inscription le 07/02/2010
Bonjour,
Mon ex-femme à qui je verse une part contributive à l'entretien de nos enfants (pension qui me laisse à peine de quoi manger) refuse de laisser nos enfants prendre leurs vêtements venant de chez elle lorsque ceux ci viennent chez moi pour les milieux et fins de semaine, ainsi que pour les vacances scolaires. Je ne suis pas en mesure d'acheter des vêtements supplémentaires à mes enfants pour les périodes ou ils résident chez moi. Quels recours ai-je afin d'obliger mon ex-femme à laisser les enfants prendre leurs vêtemets pour venir chez moi ? Puis-je amputer la pension du montant d'achat des vêtements nécéssaires à leur habillement chez moi en lui fournissant les factures en lieu et place ?
Merci pour vos réponses.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Marion2, Posté le 07/02/2010 à 23:42
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Bonsoir,

Vous versez une pension alimentaire, cela concerne votre participation à l'hébergement, la nourriture, l'habillement....
Votre ex-épouse doit vous fournir les vêtements des enfants lorsque vous exercez votre droit de visite et d'hébergement.

Si vous pouvez discuter avec votre ex-épouse dites lui bien que les enfants n'ont pas à supprorter les conséquences du divorce et qu'il faut, pour leur équilibre, éviter à tous prix ce genre de mesquineries.

Contactez votre avocat afin qu'il écrive à votre ex-épouse un courrier dans ce sens.

Bon courage.

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL

Merzhyn, Essonne, Posté le 08/02/2010 à 18:39
2 message(s), Inscription le 07/02/2010
Bonjour,
Tout d'abord merci pour votre réponse.
Malheureusement les différentes tentatives de dialogue avec mon ex epouse sont réstées stériles.
Elle se fiche complètement de savoir si nos enfants souffrent ou non de cette situation.
Mon avocat est injoignable (comme le divorce date d'avril 2009, je pense qu'il ne veut plus perdre de temps à s'occuper de moi).
Yaurait-il une autre possibilité légale pour lui faire entendre raison ?
Merci d'avance.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]