Menace pour le we de pentecôte

Sujet vu 377 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 23/05/11 à 16:26
> Droit Civil & familial > Divorce & infidélité


MOMO, Val-de-Marne, Posté le 23/05/2011 à 16:26
1 message(s), Inscription le 23/05/2011
Bonjour,

Je viens de recevoir mon nouveau jugement (le 5ème alors que l'enfant n'a que 6 ans, c'est toujours le père qui fait requête sauf pour le 1er).

Il est stipulé que pour le WE de la Pentecôte en 2011 du 11/06 au 13/06 avec retour à 17H.


Le papa avec qui c'est très très conflictuel (pervers narcissique manipulateur) a informé lors de l'audience qu'il se mariait ce WE là alors qu'il n'y a aucun justificatif.

De plus la juge a stipulé qu'une tierce personne que je connaisse peut venir récupérer l'enfant : le papa habite à 600km. C'est une personne de 72 ans qui se charge de faire les 600 km avec l'enfant en voiture !. Déjà un accident avec l'enfant à son retour, direction hopital et verdict "coup du lapin"

Monsieur demande un départ le 10/06 après l'école. Si je n'accepte pas, il me menace de demander des dommages et intérets pour préjudice moral.

Quels sont les risques que j'encours ? Je dois vous avouer que j'ai toujours fait les choses dans l'intéret de l'enfant mais ses demandes deviennent récurrentes. Dernièrement retour des vacances de Pâques avec 1 jour d'avance alors que j'avais prévu quelque chose.
Une année j'ai demandé à avoir l'enfant pour la fête des mères qui tombait sur son WE et vice versa et lui m'a répondu par écrit je précise "si tu avais été plus gentille, peut-être que tu l'aurais eu".

J'ai droit à des menaces écrites, du chantage .....et mon angoisse qui monte à chaque départ avec cette personne de 72 ans ...

Merci d'avance pour vos réponses

Poser une question Ajouter un message - répondre
mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 23/05/2011 à 19:39
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Vous refusez et c'est tout. En fait, vous ne dites rien, vous allez chercher l'enfant à l'école comme d'habitude et vous refusez de le remettre à la personne venant le chercher.
De toute façon, vous n'étiez pas au courant qu'il voulait que l'enfant parte le 10, qu'il se mariait (vous n'avez pas eu de LRAR ?)


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]