Garder la maison...jouable?

Sujet vu 321 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 21/02/08 à 11:17
> Droit Civil & familial > Divorce & infidélité


tetisheri3, Posté le 21/02/2008 à 11:17
2 message(s), Inscription le 21/02/2008
Bonjour,
la question a déjà été évoquée mais ma situation est un peu différente, et j'ai aussi une piste sans savoir si elle est "viable".

Résumé : en instance de divorce, pour le moment je vis dans la maison famiale avec les enfants.
J'y travaille aussi (local professionnel mitoyen)
3 enfants dont j'ai la garde.

Je peux reprendre à ma charge la totalité des remboursements de crédits, initialement mon mari avait accepté le principe de paiement de soulte (ses parts de maison) en différé. Il revient sur cette proposition et veux récupérer son argent, qui représente moins de 20 % de la valeur de la maison, dont le prêt n'a pas commencé à être remboursé, evidemment le pb c'est que je ne peux pas ré emprunter pour lui payer.

Je peux difficilement envisager de la vendre : c'est mon lieu d'exercice profesionnel, délocaliser entrainerait une perte d'activité et de revenus au moins transitoire. Sans compter que cela me reviendrait plus cher que de la garder.

Bref...
J'ai lu qu'à partir du moment ou la séparation était officielle, si je payais la totalité des échéances de crédit, je pouvais faire valoir cela au moment de la vente : en gros, laisser le crédit en place sans désolidariser mon mari et payer la totalité des prêts... Et le jour d'une éventuelle revente, justifier que j'ai payé seule et donc faire réévaluer les parts de chacun en fonction.

Dans ce cas là ma stratégie est simple : c'est de bloquer la vente, je ne signe rien, et dans la mesure où le crédit sera honoré, la banque ne posera pas de pb.
Je laisse trainer la situation jusqu'à ce que mon mari revienne à la raison, ou au moins ça me laisse le temps de me réorganiser tranquillement et sans perturvber encore plus les enfants. Il faut savoir aussi qu'un bureau est loué pour un bail de 6 ans à une collègue dans ma partir professionnelle : bail irrévocable même en cas de vente, ce qui complique encore les choses.
Quelqu'un saurait me confirmer l'exactitude de ce que j'ai lu (réévaluation des parts possible) et quelles sont les conséquences encourues à faire barrage à la vente ?

Merci

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]