Porter plainte contre un blocus de lycée

Sujet vu 983 fois - 5 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 15/01/09 à 09:30
> Droit administratif > Démarche administrative


nath207, Paris, Posté le 15/01/2009 à 09:30
1 message(s), Inscription le 15/01/2009
Bonjour,
Mon fils de 16 ans est au Lycée Chenevière dans le 12° (PARIS). Le lycée est très souvent bloqué par une petite poignée de lycéen. Peut on porter plainte contre les élèves ou contre le lycée ? Mon fils mineur ne peut pas suivre les cours. Un parent exaspéré par la situation !
Cordialement.
Nathalie.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Tisuisse, Posté le 15/01/2009 à 13:06
10482 message(s), Inscription le 10/06/2008
Administrateur
Bonjour,

Oui, vous pouvez porter plainte devant un tribunal pénal pour "entrave à la libre circulation des personnes" et "entrave au droit de travailler, d'apprendre".

citoyenalpha, Posté le 16/01/2009 à 06:16
3534 message(s), Inscription le 25/02/2008
Modérateur
lol classement sans suite assuré

SEL, Tarn, Posté le 02/02/2009 à 23:07
2 message(s), Inscription le 02/02/2009
Bonjour,

Et si je fais le blocus de l'hôtel des impôts, de la mairie, ou tout autre lieu public cela sera aussi classé sans suite ?... ou bien :
1 - Evacuation des lieux manu-militari.
2 - Poursuites devant un tribunal.
3 - Amende.
4 - Casier judiciaire en voie d'assombrissement.

Porter plainte contre le blocus ne vous semble t-il pas comme une évidence et le laisser faire des pouvoirs-publics comme une aberration ?

Avez-vous une idée sur la marche à suivre pour porter plainte.
Contre qui ? lycéens, proviseur, préfet.

Merci pour votre aide.

Sel.

Marion2, Posté le 02/02/2009 à 23:48
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Bonsoir,

Je pense tout simplement que vous allez perdre votre temps.... pour rien.

Cordialement

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL

SEL, Tarn, Posté le 03/02/2009 à 08:18
2 message(s), Inscription le 02/02/2009
Bonjour,

Qui ne risque rien n'a rien.

Merci quand-même.

Sel


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]