Permis de conduire perdu et pas enregistré en préfecture

Sujet vu 746 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 10/01/13 à 08:50
> Droit administratif > Démarche administrative


mouchou, Bouches-du-Rhône, Posté le 10/01/2013 à 08:50
1 message(s), Inscription le 10/01/2013
Bonjour ,j'ai perdu mon permis de conduire et en allant faire ma declaration de perte en commissariat ,muni d'une photocopie ,,on s'aperçoit que je ne suis pas dans les fichiers de la préfecture .
j'ai pourtant passé mon permis en 1979 et réussi ! pendant 34 ans ,je n'ai jamais eu aucun souci car ,ni contrôle ,ni infraction . que dois je faire ? Merci .

Poser une question Ajouter un message - répondre
Lag0, Seine-et-Marne, Posté le 21/07/2013 à 09:56
10912 message(s), Inscription le 27/08/2012
Administrateur
Bonjour marinecrep,
Le propre de ce forum juridique est justement que les réponses données à un cas particulier peuvent servir à d'autres personnes.
Pour ce faire, les réponses doivent donc être apportées sur le forum et visibles de tous et non en privé.
Pour éviter le spam, je supprime votre adresse mail...

PS : Veillez à rédiger correctement vos messages, le langage abrégé type SMS n'est pas de mise sur ce forum (et sur la plupart des autres d'ailleurs...)

__________________________

marinecrep, Corse, Posté le 21/07/2013 à 14:31
1 message(s), Inscription le 20/07/2013
bien entendu...il est question pour moi de prendre attache avec les concernées pour en discuter de fond en comble... cela n’empêche en rien que je puisse intervenir publiquement. :) merci Bien Cordialement marine

alterego, Alpes-Maritimes, Posté le 21/07/2013 à 15:58
4308 message(s), Inscription le 23/04/2011
Bonjour,

Bienvenue au Club !

La Préfecture n'a tout simplement pas pris la peine de retranscrire nos permis de l'époque (enregistrement manuel) dans leurs fichiers informatiques, probablement en raison de la courte espérance de vie qu'il nous reste ou en raison d'un allongement de la pause café si ce n'est celui d'un poil dans la main affectant certains de nos fonctionnaires. Une minorité certes, mais c'est hélas toujours trop quand on en est victime.

Cordialement

Les murs ont des oreilles



Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]