Organisation de soirée payante avec alcool

Sujet vu 6802 fois - 8 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 07/03/11 à 21:16
> Droit administratif > Démarche administrative


FOUILLEUL, Tarn, Posté le 07/03/2011 à 21:16
2 message(s), Inscription le 07/03/2011
Bonjour,
j'ai racheté une ancinene discothèque que nous allons transformer en centre de formation
j'aimerai faire une dernière soirée avec alcool et entrée payante en guise de soirée revival avant travaux
Je ne souhaite faire qu'une seule soirée
je possède le lieu , je ne possède pas de licence ni d'association j'ai une entreprise avec évidemment une RC
Quelles sont les risques à organiser une telle soirée
merci

Poser une question Ajouter un message - répondre
mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 07/03/2011 à 22:41
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Vendre de l'alcool sans licence ?
Déjà, votre RC ne fonctionnera pas pour une activité illégale.
Vous risquez amende, fermeture, privation des droits civiques et familiaux (entre un an et 5 ans), interdiction professionnelle, vente aux enchères du fond etc.

Sans compter votre manque d'expérience, donc vous risquez de ne pas savoir respecter certaines interdictions (vente aux mineurs, vente à des gens manifestement ivres d'où une responsabilité civile et pénale s'ils ont un accident en sortant de chez vous), ni savoir gérer d'éventuelles bagarres etc.

Vous organisez un évènement, donc vous devez assurer la sécurité, le sanitaire, les normes incendie etc. (rien ne dit que la discothèque était aux normes incendie, connaissez-vous le plan d'évacuation des lieux, est-ce que les extincteurs sont aux normes etc.)

Ce que vous prévoyez est très dangereux, vous pourriez le payer toute votre vie, et tout perdre.

FOUILLEUL, Tarn, Posté le 08/03/2011 à 08:22
2 message(s), Inscription le 07/03/2011
Merci de votre réponse
même si elle n'est pas positive
concernant l'accueil du public il s'agit déjà d'un ERP et nous sommes également un ERP
Concernant les bagarres je voulais prendre une société de sécurité
Concernant la vente d'alcool je ne voulais que faire payer une participation aux frais à l'entrée de la discothèque avec deux ou trois tickets de consommation
J'aurai pu aussi faire un système de pré inscriptions pourla soirée
je voudrais en fait le transformer en inauguration ou en soirée privée
le risque est il toujours aussi grand
Merci

miac, Côtes-d'Armor, Posté le 08/03/2011 à 08:31
150 message(s), Inscription le 26/07/2010
Bonjour
par vos questions il est évident vous attendez une réponse qui vous satisfasse comme si cela allait tout solutionner ,vous voulez sauter d'un avion sans parachute en espérant tomber sur un lit de paille faite le vous avez une petite chance de vous en sortir
bonne journée

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 08/03/2011 à 14:55
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Citation :
le risque est il toujours aussi grand
oui, vous vendez toujours de l'alcool illégalement. Le fait de faire ce que vous décrivez, n'est toujours pas une soirée privée.
Une soirée privée, c'est entre vos amis, c'est un mariage. Vous faites venir des inconnus, vous les faites payer, c'est public.

Pour l'assurance,vous allez les voir, vous leur annoncez votre projet et vous leur demandez confirmationl écrite que vous êtes couvert.

chris_ldv, Paris, Posté le 08/03/2011 à 16:13
2120 message(s), Inscription le 01/12/2009
Bonjour,

Dans une situation telle que celle que vous décrivez le plus simple est de créer une association (simple déclaration en mairie) pour laquelle les services fiscaux tolèrent l'organisation d'une fête dont l'entrée est payante par an.

Vous devez souscrire une assurance adaptée pour l'organisation de cet evènement ... ou vous devrez personnellement assumer tous les conséquences financières dans l'hypothèse où votre responsabilité est mise en cause: accident, incendie etc ...

Cordialement,

SHEKS, Posté le 19/03/2012 à 00:22
1 message(s), Inscription le 19/03/2012
bonjour je souhaite organiser des soirées payantes de types caribéennes américaines, soirées qui n'est pas habituelles dans ma ville et j'ai le sentiment sincère que cela va fonctionner cependant je voudrais ne pas m'attirer des ennuis et avooir une éstimation réelle des achats des boissons alcoolisées ou non pour environ deux cents personnes (exemple faut-il que j'aille voir un grossiste pour que les couts soient moindres)
je souhaite organiser des soirées en ce concept car je pense pouvoir arriver à embarquer tout le monde sur l'ile de l'élegance festif le tps d'une soirée. je souhaiterais egalement grace à ces soirées devenir organisatrice de soirée professionnelle en rapport avec mon concept pr plus tard si tout se passe bien avec tout le benefice ouvrir une boite de nuit ce qui serait mon reve. aider moi à realiser mon reve et montrer moi les bonnes etapes pour que je puisse realiser ma quete. jattends vos conseils et astuces . merci

norah, Meurthe-et-Moselle, Posté le 11/03/2013 à 17:18
2 message(s), Inscription le 11/03/2013
bonjour,
j'organise une grande soirée PUBLIQUE pour le lancement de mon site internet. Je me suis mise en eurl.
Pour la soirée je fais payer l’entrée: il y aura un défilé de mode et un spectacle de gogo danseurs + une boisson offerte.la salle ou se déroule la soirée n'a pas la licence 4.
mes questions:
-1/ si j'offre une boisson (comprise dans le prix) puis-je proposer au choix un cocktail (base rhum blanc donc alcool soumis à licence 4 mais je ne le vend pas) et jus de fruits non alcoolisés
-2/ au cour de la soirée je souhaite vendre des boissons alcoolisées et non alcoolisées: on me parle de débit de boisson temporaire mais il me semble que cela ne concerne que la licence catégorie 2.
-3/ dois je me mettre en association pour organiser cette soirée (sachant que l'objet social de mon eurl est justement d'organiser régulièrement des soirées genre "afterwork apéro..."
d'avance merci!

gisounette, Haut-Rhin, Posté le 05/02/2015 à 13:19
2 message(s), Inscription le 04/02/2015
J organise une soiree ladies privee que sur invitation et bien sur payante
Il y aura de l alcool et dj
Que faire pour me proteger ?......
Merci
Gisele


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]