Incompréhension entre banque et notaire

Sujet vu 838 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 08/10/08 à 14:41
> Droit administratif > Démarche administrative


marionnette, Posté le 08/10/2008 à 14:41
1 message(s), Inscription le 08/10/2008
Bonjour,

Après avoir vendu mon appartement au mois d'avril, mon notaire m'a remis un chèque. Ayant fait un prêt relais pour acheter un nouvel appartement (le notaire était le même) et surprise de me retrouver avec une telle somme (25000€), je lui ai demandé si cet argent servait à payer la banque ou s'il était à moi. Il m'a dit qu'il était à moi. Ayant pris rendez-vous avec mon banquier, je lui ai redemandé la même chose. Il a appelé la clerc de notaire qui lui a confirmé que les règlements se faisaient en direct entre le notaire et la banque et que le chèque que l'on m'avait remis était bien pour moi. J’ai donc encaissé le chèque et utilisé pour partie l’argent. Je me rends aujourd'hui à la banque pour demander une attestation de remboursement de mon nouvel emprunt à remettre à la caf et là, la banquière me parle de mon prêt relais. Je lui dit qu'il est payé depuis 6 mois, depuis que j'ai vendu. Elle me dit que non. Nous rappelons donc ensemble le notaire pour démêler l'affaire et là, la clerc de notaire lance simplement que si la banque n'a pas fait mention du prêt relais, eux-même ne pouvaient pas en avoir connaissance et que donc, bien entendu, le chèque que l'on m'avait alors remis servait à payer le prêt relais!
Je n'ai évidemment plus la totalité de la somme à disposition et en plus les intêrets se sont accumulés depuis!!! Je veux savoir dans un premier temps si la banque a effectivement omis de dire qu'il y avait un prêt relais à payer ou si le notaire a omis de l'intégrer au montant à rembourser pour savoir avec qui je dois trouver un arrangement. Mais que puis-je réellement espérer? je suis vraiment choquée qu'à aucun moment personne n'ait tiré de sonnette d'alarme et que cette histoire apparaisse aujourd'hui par hasard. Le notaire a déjà commencé à me dire que je n'avais à m'en prendre qu'à moi-même et que j'aurais dû mieux suivre ce qui se passait. Je trouve choquant de me mettre ces problème de communication entre professionnels sur le dos. Est-ce que je fais fausse route ou ai-je raison de m'indigner?

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]