Devenir de reliques d'ossements post-mortem.

Sujet vu 684 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 15/10/10 à 14:57
> Droit administratif > Démarche administrative


idbriant, Finistère, Posté le 15/10/2010 à 14:57
2 message(s), Inscription le 15/10/2010
Bonjour,

Suite à une intervention lourde, mon beau père conservait plusieurs de ses côtes chez lui depuis 60 ans, en souvenir de son combat contre la maladie (Tuberculose).

Suite à son décès, la question se pose du devenir de ces côtes.
Y-a-t-il un risque pénal à les conserver ?


Sincères salutations
I & D Briant

Poser une question Ajouter un message - répondre
Clara, Val-d'Oise, Posté le 15/10/2010 à 15:16
412 message(s), Inscription le 07/10/2010
Pourquoi ne pas les avoir mis dans son cerceuil, avec lui ?

idbriant, Finistère, Posté le 15/10/2010 à 18:07
2 message(s), Inscription le 15/10/2010
Nous n'y pensions plus à ce moment là, et ce n'était pas son souhait.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]