Devoirs de la copropriété (syndic)

Sujet vu 813 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 19/09/08 à 20:03
> Droit de l' Immobilier > Copropriètaire


stevenne, Posté le 19/09/2008 à 20:03
1 message(s), Inscription le 19/09/2008
Je suis propriétaire d'un appartement dans un immeuble du 20ème arrondissement.
Récemment un problème d'engorgement des sanitaires m'a obligée a appelé une entreprise de plomberie en urgence. Je l'ai appelée sans consulter le syndic puisque je pensais que ce problème concernait seulement mon appartement.
Il se trouve que le dépannage a du s'effectuer immédiatement sur la colonne générale à l'aide d'un camion de dégorgement. Résultat : l'entreprise a exigé que je paie la prestation (1200 euros), quoique qu'il s'agissait d'une réparation qui concernait l'immeuble. J'ai appelé le syndic afin que le technicien lui explique par téléphone le travail effectué et son prix.
Quelques jours après j'ai envoyé au syndic par courrier recommandé la facture de l'entreprise, la preuve de mon paiement par carte bleue et l'historique de l'événement.
Le syndic m'a répondu par la même voie qu'il refisait catégoriquement de me rembourser en argumentant qu'il s'agissait d'un travail mal fait par une entreprise non qualifiée et à un prix prohibitif.
Je ne suis pas à même de juger de critères techniques. J'ai dû agir dans l'urgence car la situation risquait de s'aggraver très vite. Quoiqu'il en soit, je pense que le syndic doit assumer tous les frais concernant les parties communes d'un immeubles et cela dans n'importe quel contexte.
Quels sont mes recours pour être remboursée de la somme avancée, soit 1200 euros?

Poser une question Ajouter un message - répondre
Marion2, Posté le 19/09/2008 à 23:32
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Bonsoir,
Effectivement, vous auriez dû immédiatement contacter le Syndic.
Je vous conseille de vous rapprocher du Président du Conseil Syndical et voir avec lui.
Tenez-nous au courant.
Cordialement

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]