Rupture cdi aprés re prolongation de la periode d'essai

Sujet vu 469 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 14/12/12 à 16:37
> Droit du Travail > Contrat de travail


audrey1003, Rhône, Posté le 14/12/2012 à 16:37
1 message(s), Inscription le 14/12/2012
Bonjour,

J'ai signée mon cdi le 24 septembre 2012 mon employeur au bout des 2 mois de ma periode d'essais donc le 24 novembre me la reprolongée jusqu'au 24 janvier 2013.
Je viens d'apprendre aujourd'hui le 14 décembre 2012 qu'il ne souhaite pas donner suite au contrat.
Dois-je partir le 24 janvier 2013 date de la fin de ma prolongation de ma periode d'essai ou ai-je un mois de préavis ???
s'il existe un texte de loi qui pourrais m'aider merci de me le communiquer je ne trouve pas grand chose de fiable sur internet
Merci pour vos reponses
et bonnes fetes de noel à tous
Audrey

Poser une question Ajouter un message - répondre
pat76, Paris, Posté le 15/12/2012 à 16:55
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour

La prolongation de la période d'essai vous avait été faite par écrit et vous aviez donné un accord écrit?

Vous avez été informé par écrit que le contrat ne serait pas prolongé après la fin du renouvellement de la période d'essai?

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

DSO, Somme, Posté le 16/12/2012 à 21:09
1103 message(s), Inscription le 07/11/2009
Bonjour,

Si votre période d'essai de 2 mois a débuté le 24 septembre 2012, elle se terminait le 23 novembre 2012 et non pas le 24. Il faudrait savoir à quelle date, l'employeur vous a renouvellé cette période (à condition que le renouvellemet était prévu dans votre contrat).

Voici ce que dit la loi au sujet du délai de prévenance:


"Délai de prévenance en cas de rupture à l'initiative de l'employeur:

Pour les CDI et les CDD comportant une période d'essai d'au moins 1 semaine, l'employeur qui souhaite mettre fin au contrat de travail, en cours ou en fin de période d'essai, que celle-ci ait été prolongée ou non, doit respecter un délai de prévenance avant la rupture effective du contrat. Il doit avertir le salarié au moins :

24 heures à l'avance en dessous de 8 jours de présence dans l'entreprise,

48 heures à l'avance entre 8 jours et 1 mois de présence,

2 semaines à l'avance entre 1 mois et 3 mois de présence,

1 mois à l'avance après 3 mois de présence."


Cordialement,
DSO


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]