Peur d'un licenciement pour faute grave, ou lourde

Sujet vu 1236 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 05/01/11 à 11:32
> Droit des Entreprises > Contrat de travail


ghislainebz, Rhône, Posté le 05/01/2011 à 11:32
1 message(s), Inscription le 05/01/2011
Bonjour,
Je suis en arrêt maladie pour un problème de ce que je qualifierais de harcèlement moral au travail. Je suis asssistante de direction. J'ai demandé à changer de poste car ça fait 7 ans ça dure et je craque. Je reprends lundi comme secrétaire médicale. Je conserve la même paie, mais tous mes projets de valider mon diplôme d'assistante manager bilingue sont anéantis car je ne serai plus assistante de direction, démarches que j'ai commencé. J'ai raté l'épreuve anglais car mon niveau n'était pas suffisant. J'ai donc poursuivit par des études pour pousser mon anglais jusqu'au niveau anglais professionnel. Mais tous mes projets tombent à l'eau. Aujourd'hui le Directeur Général s'étonne de la colère que je ressens la traduisant de violence, d'agressivité et doute de ma capacité à continuer de travailler au Siège en tant que Secrétaire Médicale.
Plusieurs questions me viennent à l'esprit :
- est ce que je suis obligée d'accepter un poste de secrétaire médicale dans un centre de santé (autre que le Siège) alors que c'est moi qui est fait la demande pour un poste de secrétaire médicale au Siège, poste que l'on m'a également proposé ?
- que se passe t'il si je refuse de signer un avenant dont les termes ne me conviennent pas ? Dans ce cas, ou suis je sensé reprendre le travail lundi ?
- d'autre part, est ce qu'on peut me licencier pour insubordination par exemple parce que je fais part de mon ressentiment, de ma colère ? (sans insulte bien sur). Ma chef a déjà essayé de me faire virer pour abandon de poste alors qu'il n'en était rien. Heureusement j'avais des témoins pour prouver que je n'ai jamais quitté mon poste.
- je suis enceinte, je me sais protégée, mais jusqu'à quel point ? aujourd'hui je me méfie des mensonges de ma chef pour arriver à ses fins, mais je sais aussi que je ne suis pas du genre à me laisser faire, je ne voudrais donc pas déraper.

Je vous remercie pour votre réponse, la plus tôt possible serait salutaire car comme vous le voyez, je suis un peu dans l'urgence.

Mes cordiales salutations,

GhislaineBZ

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]