Fin de c.parental, Boss me propose un abandon de poste!

Sujet vu 376 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 26/11/12 à 13:17
> Droit du Travail > Contrat de travail


loutty, Nord, Posté le 26/11/2012 à 13:17
2 message(s), Inscription le 26/11/2012
Bonjour
Je suis en cdi dps avril 2003 dans une SARL possedant plusieurs magasins ( commerce d habillement et de détails, convention 3251)
je suis actuellement en C.parental complet, ma reprise est le 1er fevrier 2013.
j ai rencontré Boss recemment, il ne veut pas de rupture conventionnelle, car trop d indemnités.
celui m a proposé un abandon de poste...
sachant que mon magasin attitré n est plus, ( liquidé,et changement d enseigne, durant mon absence)
il ne me l a pas proposé directement mais souhaite m integrer sur un autre magasin,( a plus de 35kms )

j ai une clause de mobilité...
"vous acceptez dés à présent de travailler sur notre site de *****de façon occasionnelle ou durable.
En conséquence toute modification de lieu de travail dans les conditions précedemment énoncées ne saurait etre consideree comme valant modification du contrat de travail"

je ne comprend pas sa demarche, s agit il d une mutation de poste?,(il n a jamais prononcé cette solution) sachant que je ne pourrais l accepter pour des raisons financierement et personnelle....
si je refuse cette mutation, serais je licencier, indemniser et droit au chomage?

et pourquoi, me propose t il un abandon de poste? qu est ce que je risque? licenciement? indemnités, chomage?

Je precise, que mon employeur est dans une situation delicate financiere...qu il cherche a vendre ces 3derniers commerces, reduit sa masse salariale, et d accord pour me laisser partir mais sans lacher un SOU!!!

pouvez vous m aider, repondre a mes questions? je suis tres inquiete pour ma situation....
merci beaucoup

Poser une question Ajouter un message - répondre
pat76, Paris, Posté le 27/11/2012 à 18:54
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour

Vous demanderez à votre employeur de lire l'article L 1225-55 du Code du travail et vous lui précisez que vous ne démissionnez pas, que vous ne voulez pas d'une rupture conventionnelle et que vous allez reprendre votre poste et que s'il y a un litige il se règlera devant le Conseil de Prud'hommes.

Vous lui précisez que vous informez l'inspection du travail de la situation.

La clause de mobilité est nulle puisq'il n'y a aucune indication géographique de précisée.

Si licenciement il devait y avoir, il ne pourrait être que économique.

Vous lui envoyez une lettre recommandée avec avis de réception dont vous garderez une copie.

Vous précisez qu'il n'est pas question pour vous de mutation, d'abandon de poste ou de rupture conventionnelle.

Indiquez surtout qu'en cas de litige vous laisserez le soin au Conseil de Prud'hommes de le trancher.

Vous garderez une copie de votre lettre et en enverrez une copie à l'inspection du travail avec un courrier expliquant la situation.

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]