Repos hebdomadaire fixe/par roulement

Sujet vu 1639 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 24/10/10 à 13:01
> Droit du Travail > Congés & vacances


mazurka, Côtes-d'Armor, Posté le 24/10/2010 à 13:01
3 message(s), Inscription le 24/10/2010
Bonjour,
Entreprise privée de 11 salariés, 37h5 par semaine, pas d'accord 35h. Nous disposons des samedi et dimanche en tant que repos hebdomadaires habituels, mais à cela s'ajoute une demi-journée de repos changeant toutes les semaines (retombant sur le même jour toutes les 3 semaines) afin de ne pas dépasser les 37h5.
Comment appelle-t-on cette demi-journée ?
Que se passe-t-il si elle tombe sur un jour férié ? doit-on ou non la récupérer afin que le nombre d'heures travaillées soit équivalent à celui des collègues ?
Merci pour vos réponses,

Poser une question Ajouter un message - répondre
julius, Calvados, Posté le 24/10/2010 à 13:23
680 message(s), Inscription le 03/02/2009
Bonjour,

cette demi-journée n'a d'existence que la limitation que votre employeur vous a donné à 37h30 par semaine alors que votre moyenne de travail journallière doit être de 8h30 environ.
A partir de cette explication , et compte tenu des jours fériés reconnus dans votre convention collective , l'employeur devra tenir compte de la valeur du jour férié , sachant qu'une journée conventionnelle est reconnu approximativement à 7h00 de travail (équivalent d'une journée de travail habituelle) .
Cette demi-journée n'a donc pas lieu de disparaitre sauf nécessité de surcroit de travail , engendrant des heures supplémentaires.

__________________________
L homme qui lutte pour autrui est meilleur que celui qui lutte pour lui-même.
[Clarence Darrow]


DSO, Somme, Posté le 24/10/2010 à 13:28
1103 message(s), Inscription le 07/11/2009
Bonjour,

Il s'agit de repos compensateurs. L'employeur au lieu de vous rémunérer les heures supplémentaires vous les fait récupérer. C'est parfaitement légal à condition que le temps récupéré soir majoré.

exemple: 1,00 heure supplémentaire majorée à 25 % vous donne droit à récupération de 1,25 h (en centème d'heure) c'est -a-dire 1 heure et 15 minutes.

Si les jours fériés sont habituellement chômés et payés dans votre entreprise, le jour de repos compensateur ne peut pas tomber un jour férié.

Cordialement,
DSO


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]