Dépistage alcoolémie lors d'un contrôle routier

Sujet vu 1109 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 18/08/08 à 21:57
> Droit routier > Code de la route


Thomas, Posté le 18/08/2008 à 21:57
1 message(s), Inscription le 18/08/2008
Bonjour

Le 16 août dernier, je me suis fais contrôlé en voiture sous l'emprise d'un état alcoolique relevé à 0,29 mg/l.

- Je me fais arréter par les gendarmes à 3h30.

- Ayant soufflé dans un éthylotest (que je possaidai dans ma voiture) 5 minutes auparavant, je leur montre en précisant que la couleur verte était à la limite (je leurs montres ma bonne foi).

- Le gendarme me fait souffler dans leur éthylotest, celui-ci indiquant le même niveau que le mien, soit à la limite.

- Pour être sûr, les gendarmes m'emmenent à la brigade pour souffler dans l'éthylométre à 3h55. Le taux constaté est de 0,32 mg/l.

- A 4h05, je souffle une deuxième fois, le taux relevé est 0,29 mg/l.

A partir de la, le gendarme me dresse un procés verbal me notifiant la perte de 6 points et aux alentours de 150 E d'amende (a recevoir par le tribunal de police dans les jours).

Ayant discuté avec des amis, on m'a rapporté qu'il était possible d'attendre une heure aprés le contrôle pour souffler dans l'éthylométre. Par ce fait, le taux aurait étè inférieur à 0,25 mg/l.

J'ai recherché dans les articles 234 du code de la route mais je n'ai trouvé aucune informations concernant ces propos..
Qu'en est-il ?

En éspèrant avoir étè assez précis pour cette question, je vous remercie par avance de l'aide que vous pourrez m'apporter.

Thomas

Poser une question Ajouter un message - répondre
Tisuisse, Posté le 19/08/2008 à 00:10
10454 message(s), Inscription le 10/06/2008
Administrateur
Non, n'écoutez jamais les brève de comptoir. Le délais d'attente entre 2 souffles dans l'éthylomètre est fonction de l'appareil utilisé. Il s'est écoulé 35 min entre 2 vérification et c'est suffisant.

A ce seuil, c'est une contravention de la classe 4.
Pour en savoir plus, lisez les post-it en en-tête de ce forum sur les classes de contravention et sur l'alcoolémie, au moins je ne les aurai pas écrit pour rien.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]