Dégât des eaux assimilé à insalubrité par locataire

Sujet vu 413 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 10/12/07 à 21:58
> Droit de l' Immobilier > Bailleurs


mavincelian_old, Posté le 10/12/2007 à 21:58
1 message(s), Inscription le 10/12/2007
Bonsoir,
Je loue une chambre dans une maison en colocation.
Lors de la dernière pluie il y a eu infiltration depuis la terrasse de toit de la maison mitoyenne. Une petite partie du mur mitoyen de la chambre porte donc des traces d'humidité et de la moisissure apparait.
En tant que propriétaire bailleur Nous avons d'abord diagnositqué la source du dégat et prévenu notre assurance. Nous sommes entré en contact avec le syndic de la maison voisine pour qu'ils fasse le nécéssaire pour réparer la cause du dégât.
Cependant ma locataire me menace de faire un constat d'huissier car elle considère que la chambre est devenue insalubre (elle dit qu'elle est asmathique) . Elle demande également de partir sans préavis et veux déduire du loyer les jours ou elle n'a pas occupé la chambre après le dégât.
Je lui ai proposé une autre chambre à 10 Euros de plus par mois, elle refuse de payer 10 Euros de plus...... par principe......
Je tiens à préciser que la chambre n'est nullement inhabitable et nous avons installé récement des grilles d'aération.

Que dit la loi pour résoudre un probléme de ce genre ?, peut il y avoir constat d'huissier après dégât des eaux ?
En vous remerciant pour votre aide.

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]