Arnaques Creandis et Lignes et formation

Sujet vu 30046 fois - 27 réponse(s) - 2 page(s) - Créé le 04/07/13 à 16:08
> Droit de la Consommation > Protection et contrat


Maevalex, Cantal, Posté le 04/07/2013 à 16:08
1 message(s), Inscription le 04/07/2013
Bonjour à toutes et à tous.

Je viens vers vous aujourd'hui car cela fait plus d'un an que Créandis, (envoyé par Lignes et formation, organisme d'école à distance), m'harcèle au téléphone pour que je paye la formation dont j'avais demandé la résiliation.

Pour résumé:

Je me suis inscrit chez L&F dans un désir de me reconvertir. Or, au bout d'un mois et demi après mon inscription, j'ai demandé la résiliation du contrat car je me suis retrouvé au chômage.

Ma conjointe étant étudiante, et ayant à l'époque un enfant de 2 ans et demi, vous comprendrez que financièrement ce n'était pas gérable.

J'ai donc appelé un contact, un certain Mr xxxxxxx, pour lui expliquer mon cas. Il m'a dit qu'il ne savait pas si c'était possible et qu'il demanderait qu'on me rappelle.

Je laisse deux semaines de carence, avant de rappelé, n'ayant toujours pas eu de réponse.

J'ai eu au téléphone une autre personne que Mrxxxxxx, sur le même numéro de portable, qui m'a raccroché au nez dès que je me suis présenté.

Pensant que c'était une erreur de manipulation, j'ai retenté et depuis on ne me répondait plus. (est-ce parce-qu'ils avaient noté mon numéro??..)

J'ai donc tout de suite demandé l'opposition au prélèvement à ma banque et envoyé, avec accusé de réception, une demande de résiliation. Par bêtise et surtout pris de panique, je ne l'ai pas photocopié..

Malgré le fait qu'il ne souhaitait pas me répondre par téléphone, je recevais mail sur mail et plusieurs courrier me demandant de payer, jusqu'à ce que Créandis s'en mêle. (Créandis qui soit dit en passant à le même directeur général que L&F, si je ne me trompe pas. Coïncidence, ou arnaque bien pensée??)

Et aujourd'hui Créandis, ainsi qu'une certaine Mme xxxxxx, m'appelle constamment et me menace par téléphone de me traduire en justice, et de geler mon compte.

Vous comprendrez que je commence un peu à paniquer.

Suite à ses menaces et ses appelles continues, j'ai fini par m'énerver et à les traiter d'escrocs. C'est assez difficile moralement.

J'ai vu sur certaines questions posées par des personnes sur le forum, des attitudes similaires (cours servais, etc...) et une réelle entraide. Surtout d'une certaine personne ayant pour pseudo Pat76.

Si vous pouvez m'aider à m'en sortir..

J'ai déjà payé bien plus que je n'aurais dû car j'ai tout de même payé au moins la moitié de la formation en espérant qu'il me laisse tranquille. Et pourtant...

Je vous lance un appel afin de recevoir de l'aide, un appui juridique, des conseils, tous ce qu'y pourrait m'aider.

Je vous remercie!

Cordialement,

Alexandre

Poser une question Ajouter un message - répondre
pat76, Paris, Posté le 05/07/2013 à 17:17
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour Alexandre

Vous laissez Creandis vous faire demande de paiement sans rien payer.

Vous aviez envoyé une lettre de résiliation par courrier recommandé avec avis de réception.

Vous aviez reçu une réponse de Ligne et Formation dans les 8 jours suivant la réception de votre lettre?

En ce qui concerne cette Mme LITARD de chez Créandis (SORREC), vous notez le jour et l'heure des appels et si possible vous enregistrez lea conversation.

ensuite, vous déposez plainte contre elle et Créandis auprès du procureur de la République du tribunal de Grande Instance dont vous dépendez, pour harcèlement moral.

Vous ne payez plus rien, vous ne répondez surtout pas au courrier et vous dites simplement à votre interlocutrice que c'est avec une très grande impatience que vous attendez la venue d'un huissier qui viendra vous signifier l'ordonnance d'une requête en injonction de payer à laquelle vous ne manquerez pas de faire opposition comme vous le permet l'article 1412 du Code de Procédure Civile.

Vous précisez que s'il s'agit d'une assignation devant le Tribunal compétent dont vous dépendez, ce sera avec un très grand plaisir que vous demanderez au juge de prononcer la nullité du contrat de formation pour infraction aux articles du Code de l'Education qui régissent l'enseignement à distance et également pour infraction aux articles du Code de la Consommation qui régissent le crédit à la consommation.

Ne vous laissez surtout impressionner par les menaces de saisie et autres fadaises de cette Mme LITARD. Il n'y aura aucune procédure en justice d'engagée contre vous, le service juridique de Ligne et Formation sachant d'avance que cette procédure se retournerait contre la société puisqu'elle n'a pas respecté le Code de l'Education et celui de la Consommation.

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

AalyGamin, Calvados, Posté le 09/01/2014 à 11:18
3 message(s), Inscription le 11/06/2013
Bonjour,

Avez-vous réussi ??? Moi je reçois de multiples lettres avec mise en demeure de payer .. que dois-je faire ?

pat76, Paris, Posté le 09/01/2014 à 12:09
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour Aalygamin

Vous aviez envoyé une lettre de résiliation de votre contrat de formation par courrier recommandé avec avis de réception?

Je suppose que vous recevez des lettres simples vous demandant de payer?

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

AalyGamin, Calvados, Posté le 09/01/2014 à 12:14
3 message(s), Inscription le 11/06/2013
Bonjour Pat.

Oui j'avais fais le nécessaire en expliquant les raisons mais ils ne veulent rien savoir. Oui lettres simpleS.

pat76, Paris, Posté le 15/01/2014 à 11:37
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour Aaly

Vous ne recevez que des lettres simples alors n'en tenez pas compte. Surtout vous n'y répondez pas et vous attendez la suite en toute sérénité. Vous avez fait le nécessaire auprès de votre banquier pour qu'il n'y ait plus de demande de prélèvement d'acceptée?

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

cyssou11, Posté le 25/03/2014 à 16:08
2 message(s), Inscription le 25/03/2014
Bonjour,
Merci pat76, je viens de voir vos commentaires, et j'allais faire la bêtise de payer "SORREC", vu que je reçoit sans arrêt des lettres, des mails et des appels comme quoi je devais payer telle somme, alors que je leurs ai envoyé un courrier comme quoi je n'avais pas les moyens de continuer la formation.

pat76, Paris, Posté le 26/03/2014 à 11:58
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour cyssou

Vous aviez envoyé une lettre de résiliation du contrat de formation à l'établissement d'enseignement à distance par courrier recommandé avec avis de réception et vous en avez gardé une copie?

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

cyssou11, Posté le 26/03/2014 à 22:40
2 message(s), Inscription le 25/03/2014
Oui et ils m'ont même repondu en me certifiant qu'il fallait absolument que je paye sinon j'allais avoir un huissier. J'ai tout gardé , donc du coup je laisse Sorrec sans réponse de ma part? Et puis eux ils m'envoient juste des lettres normales et non en recommandé

pat76, Paris, Posté le 27/03/2014 à 11:15
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour Cyssou

Vous laissez Sorrec dans l'ignorance et vous attendez la suite sans stresser. Les menaces de huissier sont le blabla habituel pour effrayer les élèves qui résilient leur contrat. Il n'y aura aucune procédure en justice d'engagée contre vous car vous auriez alors beau jeu de demander à un juge de prononcer la nullité du contrat de formation pour infraction par l'établissement d'enseignement à distance aux articles du Code de l'Education qui régissent ce genre d'enseignement et à ceux du Code de la Consommation concernant le crédit à la consommation. Pas de lettre recommandée de la part de Sorrec alors le silence s'impose.

Bonne journée

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

kvio, Posté le 02/04/2014 à 18:03
2 message(s), Inscription le 02/04/2014
Bonjour à tous,

Comme vous, il y a 2 ans j'ai contracté une formation que je n'ai plus suivie (rapidement après avoir compris que la décision m'avait été un peu forcée par la "commerciale" qui à l'époque m'avait fait post datée mon contrat avant de le renvoyer...) Jusqu'à présent j'ai assumé ma bêtise et ai payé depuis plus de deux ans 73 e/mois pour du vide.

Cependant mon mari au chômage depuis peu, moi également, doublée d' un arrêt de travail depuis le début de l'année suite à une fracture m'empêchant de compléter nos revenus, il devient incongru de se saigner davantage avec nos 2 enfants à charge.J'ai décidé d'arrêter les prélèvements et de les prévenir. Ce qui prendra effet dès le mois de mai, et me donne le temps d'envoyer ma résiliation de contrat avec toutes les infos dt je dispose grâce à vos témoignages.
En prévenant par mail, ils sont restés corrects en me disant que je dois honorer comme eux mon engagement et que les sommes me seront demandées. ils n'ont pas fait mention de la possibilité, ou du moins le devoir que j'ai de résilier si motif (cf art 91 01)

Mes mails étaient très clairs, les leurs, encore corrects à ce stade. Je leur ai stipulé que j'enverrai ma résiliation et je leur demande de m'envoyer mon contrat.

En attendant, j'écris mon courrier. Cependant, avant d'écrire des bêtises, puis-je réellement invoquer cet article 91 01, 2 ans après la signature et 1 an avant la fin des prélèvements? (ce n'est pas seulement ds le délai des 3 mois? n'est-ce pas?) aussi, puis-je invoquer l'infraction aux articles du code de l'éducation dans mon cas aussi? (c'est un contrat de type enseignement/ lignes et formations/ à distance avec un paiement mensuel sur 3 ans)
Le but du jeu étant de tout mettre au clair dès mon courrier de résiliation afin de les démotiver à recourir aux méthodes d'intimidations habituelles à mon égard. Autrement, en espérant que mon cas réponde aux mêmes critères et qu'ils ne puissent rien contre moi devant un juge, il est évident que tant qu'aucun juge ne demande à voir l'un de nous, il ne faut SURTOUT rien payer!

J'imagine qu'avant de tels paiements de dettes, nos intérêts doivent être défendus par la justice, avec satisfaction ou pas, mais les méthodes me semblent grossières. Merci de bien vouloir répondre à mes questions et je reviendrai vous informer de la suite!

kvio, Posté le 14/04/2014 à 20:27
2 message(s), Inscription le 02/04/2014
Je reviens avec des réponses et l'esprit plus clair:

/////
L'art 444-8 stipule:Art. L 444-8. — À peine de nullité, le contrat ne peut être signé qu'au terme d'un délai de sept jours après sa réception.

Le contrat peut être résilié par l'élève, ou son représentant légal, si, par suite d'un cas fortuit ou d'une force majeure, il est empêché de suivre l'enseignement correspondant. Dans ce cas, la résiliation ne donne lieu à aucune indemnité.

Jusqu'à l'expiration d'un délai de trois mois à compter de la date d'entrée en vigueur du contrat, celui-ci peut être unilatéralement résilié par l'élève moyennant une indemnité dont le montant ne saurait excéder 30 % du prix du contrat, fournitures non comprises. Les sommes déjà versées peuvent être retenues à due concurrence.//////

entre autres. Avec cela, résiliation avec AR, stipulant que vous invoquer l'article 91-01 (qui préviendra de l'abus sur la désignation de motifs sérieux et légitimes, qu'ils transforment en cas de force majeur, à savoir, ce qui les arrange. A savoir rien.)

Avec mes tartines ils n'ont pas refusé de manière claire ma résiliation mais ont tenté une pirouette en tronquant cet article et mélangeant les 2 alinéas ce qui donne... Magie:

"Le contrat est résiliable dans un délai de 3 mois si motif sérieux et légitime". Interprétation abusive aux dépens du consommateur. Cependant compte tenu de mon dossier, ils l'envoyaient à la Direction Générale.

En effet, les 2 alinéas sont indépendants: dans les 3 mois, pas besoin de motifs moyennant indemnités ne devant pas excéder 30% ET ET ET en cas de motif sérieux et légitime, résiliation SANS indemnités.

Dans mon cas précis, n'ayant pas été clair sur la résiliation, et faute de refus dans les 8 jours, ma résiliation est considérée comme acquise.. J'ai renvoyé un courrier avec AR leur demander d'éclaicir le refus dans le délai qui leur restait, leur démontrant une interprétation tronquée de la loi et en leur demandant de m'envoyer les AR lors de ma signature du contrat (AR qu'ils ne m'enverront jamais étant donné qu'il y en a pas, car nous avons anti daté les contrats, et que cela annule donc mon contrat, cf autres articles du code de l'éducation). Je suis en mesure dc de demander devant un juge la nullité du contrat et les remboursements de mes échéances, dans un délai de 5 ans à partir de la signature du contrat concerné. A ce jour évidemment, je n'ai rien reçu, ni relances ni appels téléphoniques, ni contacts d'une maison de recouvrement.


Pour rappel: courriers simples = inexistants
: refus de résiliation avec interprétation de la loi = abusif
: centre de recouvrement n'est pas un huissier
: seul un juge peut vous faire payer, et il vous faut être entendu par ce juge, pour cela il faudrait qu'ils entament des procédures coûteuses sachant qu'à mon avis, AUCUN d'entre nous n'aura envoyé ou reçu son contrat avec A/R et dc pourra prouvé la nullité dudit contrat devant un juge.

Ce n'est que de l'intimidation, ou vous laissez courir, ou vous leur faîtes peur pour qu'ils ne viennent pas vous chatouiller, ou vous avez une protection juridique et de bonnes motivations et vous pouvez tenter une bataille pour récupérer votre dû.

Je vous donnerai des nouvelles, rassurez-vous, vous n'êtes pas seuls, il est facile de toucher des personnes en reconversion, perdues, et parfois isolées, la manœuvre commerciale est parfaite mais légalement, pas si bien rodée... Il faut juste, faire opposition à vos prélèvements et envoyer une résiliation avec AR. Même sans motifs sérieux, si vous avez la preuve des antidates et qu'il y a un manquement de formalisme (contrats envoyés et reçus avec AR à l'époque) ils vous laisseront tranquilles. Quoiqu'il en soir, inquiétez vous seulement si vous recevez un courrier de juge avec AR. Et croyez moi, vous pouvez dormir sur vos 2 oreilles, bon courage à tous!

sylvie22, Posté le 25/10/2014 à 06:41
2 message(s), Inscription le 25/10/2014
Bonjour,moi ma fille a demandé la résiliation de ligne et formation,pour cause qu'elle a trouvé un apprentissage,elle avait eu au téléphone 1 dame lui explique la situation,on lui répond d'envoyé une copie de son contrat avec l'attestation du cfa elle a tous renvoyé par recommandé avec accusé de réseption,son ami les a appelé la seul chose qui pourrait la résilier sa serai vous allez peut être pas me croire mes son décès.Nous ses parents payons toujours 86 euros par mois comment peut on faire sa fait plusieur fois qu'on essai rien ne fonctionne.Merci

pat76, Paris, Posté le 30/10/2014 à 18:56
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour

Votre fille a envoyé une lettre de résiliation par courrier recommandé avec avis de réception? Elle a gardé une copie de la lettre?

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

sylvie22, Posté le 01/11/2014 à 09:51
2 message(s), Inscription le 25/10/2014
obonjour pat76 oui je pense qu'ils ont gardé une coupie du courier.

Evey, Marne, Posté le 01/11/2014 à 23:17
5 message(s), Inscription le 01/11/2014
Bonjour,

voici 24 heures que je parcours les forums et autres sites sur le sujet "résiliation contrat lignes et formation". Je souhaite résilier mon contrat auprès de cette école. Je gagne 1 100 € net par mois (et seulement 10 mois par an car c'est un CDI qui est renouvellé à la rentrée). Je n'ai plus les moyens de payer et surtout plus le temps d'étudier (je fais plus de 100h face à face avec mes élèves, ajouter à cela la préparation des cours, la correction des copies, ...) Bref je ne m'en sors plus j'ai la tête sous l'eau et le stresse qui va avec tout ça.
Pourriez vous éclaircir quelques points?
Par exemple vous parlez du renvois du contrat à la base de la formation. Je suis sure de ne pas avoir envoyée ce contrat en recommandé. Cela change t-il quelque chose?
Ensuite, le "prêt" qui est mentionné sur le contrat, ne fait référence qu'à Lignes et formations. Alors que si j'ai bien compris ce prêt n'est pas fait auprès d'eux en fait. Pourriez vous me dire ce que cela change.
Ensuite vous dites " vous demanderez au juge de prononcer la nullité du contrat de formation pour infraction aux articles du Code de l'Education qui régissent l'enseignement à distance et également pour infraction aux articles du Code de la Consommation qui régissent le crédit à la consommation." Quelles sont ces lois?
Pour mon courrier de résiliation, que dois je dire pour éviter le harcelement? (je suis déjà sous calmants pour d'autres raisons)
Merci d'avance pour vos réponses. Il faut vraiment que je résilie ce contrat mais j'avoue que la procédure me fait peur...

Ben36, Val-d'Oise, Posté le 19/10/2015 à 10:42
2 message(s), Inscription le 19/10/2015
Bonjour,

Cela fait quelques temps que rien n'a été posté sur ce sujet mais je viens tout de même vous solliciter. J'ai également souscrit un contrat chez Lignes et Formations en juillet 2014 avec règlement mensualisé. J'ai pris cette formation dans le cadre d'une reconversion avec une création d'entreprise en parallèle. Lors de la souscription j'étais dans le dispositif NACRE qui permet d'avoir ses allocation Pôle Emploi maintenues pendant le lancement de sa société. Mes droits arrivent à terme à la fin du mois.

J'ai demandé en Mai 2015 une résiliation à l'amiable à Lignes et Formations car mon entreprise n'était pas rentable et ma femme n'ayant plus de revenus notre situation financière était très compliquée. Ils m'ont expliqué que ma situation n'était pas critique et que l'on ne pouvait pas résilier. Je leur ai envoyé des justificatifs (état des comptes, attestation Pôle Emploi, ...) pour leur attester de ma bonne foi sachant que j'ai payé plus de 800€ et que je n'ai pas suivi un seul module.

Ils ont toujours utilisé des argument du style "vous étiez au Pôle emploi lors de la souscription dans vous connaissiez déjà votre situation, ce n'est pas un motif valable, ..."

Mon dossier est passé depuis peu en recouvrement et je sais plus trop dans quel sens aller. Les prélèvements sont bloqués, c'est déjà ça mais sincèrement je trouve que leur appréciation d'un cas de force majeur est tout même trop subjective.

Que me conseillez vous ?

Merci

Seb1508, Posté le 21/10/2015 à 00:02
2 message(s), Inscription le 21/10/2015
Bonjour,
J'ai souscris a une formation chez lignes et formations en juin 2014. Le 19 juin, la commerciale m'envoyait le contrat que j'ai renvoye en courrier simple le 23 juin. Suivant ces consignes j'ai post daté le contrat au 28 juin.
Je n'ai donc pas eu les 7 jours de reflexion entre la reception et la signature.
Je viens d'envoyer une lettre de resiliation en A/R aujourd'hui pour annuler le contrat.
Puis je egalement leur demander le remboursement de ce que j'ai deja versé?

Merci pour votre reponse.

moisse, Vendée, Posté le 21/10/2015 à 07:40
12071 message(s), Inscription le 06/03/2013
Bonjour,
Citation :
mais sincèrement je trouve que leur appréciation d'un cas de force majeur est tout même trop subjective

C'est parce que vous ignorez ce que signifie un cas de force majeure. L'interprétation "trop subjective" est pourtant correcte.
Un cas de force majeure doit être:
* imprévisible
* insurmontable
* extérieur (à soi-même)
Ainsi une tempête de neige au mois d'aout est un cas de force majeure, la même au mois de janvier ne l'est pas.
Citation :
Je n'ai donc pas eu les 7 jours de reflexion entre la reception et la signature.

Comme vous ne pouvez pas le prouver, cet argument ne vaut pas grand chose.

__________________________
Amicalement
De toutes façons je suis ataraxique.

Seb1508, Posté le 21/10/2015 à 09:07
2 message(s), Inscription le 21/10/2015
Bonjour Moisse,

merci pour votre réponse.
Pour prouver cet argument, j'ai une suite d'email entre moi et la conseillère de lignes et formations.
En effet, comme au moment de l'envoi de mon contrat, la poste a été relativement lente, j'ai dû refaire le dossier et le scanner pour pouvoir l'envoyer par email.
Le 26 juin, j'ai donc un email de ma conseillère qui me dis de mettre la date du 28 juin sur le contrat.

De plus, j'ai reçu le contrat par email et je l'ai renvoyé en courrier simple.

A défaut de remboursement, puis je au moins dénoncer le contrat et arrêter payer cette formation ?

moisse, Vendée, Posté le 21/10/2015 à 11:05
12071 message(s), Inscription le 06/03/2013
La résiliation de ce type de contrat, hors les délais contractuels, fait l'objet si on en croit ce forum, de centaines de controverses.
Jusqu'ici la situation se présente ainsi:
* résiliation hors des clous par le client qui invente des excuses inopérantes (plus de sous, chomage, enfant, mariage, divorce...)
* résiliation refusée par l'organisme qui lance une procédure de recouvrement via une officine spécialisée
* harcèlement téléphonique et/ou écrit par ces officines
* et après ????? personne ne vient raconter la suite.
A ma connaissance seul le CNED, qui dépend de l'éducation nationale, saisit les tribunaux en vue du parfait paiement.
Mais cela ne veut pas dire que votre école n'en fera pas autant.

__________________________
Amicalement
De toutes façons je suis ataraxique.

Ben36, Val-d'Oise, Posté le 05/11/2015 à 12:26
2 message(s), Inscription le 19/10/2015
Citation :
C'est parce que vous ignorez ce que signifie un cas de force majeure. L'interprétation "trop subjective" est pourtant correcte.
Un cas de force majeure doit être:
* imprévisible
* insurmontable
* extérieur (à soi-même)
Ainsi une tempête de neige au mois d'aout est un cas de force majeure, la même au mois de janvier ne l'est pas.


Merci Moisse pour votre retour et les compléments d'infos.

Je comprends ce que tu vous voulez dire, peut-être le terme subjectif n'était pas approprié, cependant étant dans un projet de création d'entreprise, à aucun moment je n'ai envisager échouer et donc être dans cette situation. Et l'échec n'est pas seulement de mon fait.

Ce que je leur reproche dans cette situation c'est leur interprétation. Si je reprend votre exemple, ils disent que la neige au mois d'août n'est pas un cas de force majeur vu qu'elle est surmontable :)

Au final on a surtout l'impression qu'il faut limite être dans l'entre de la mort pour prétendre à être dans une situation critique...

Pour le moment plus de réponses à mes derniers courriers recommandés. Ils ont placé le dossier en recouvrement et je reçois sans cesse des emails et sms.

Cela ne change rien à ma situation... bien malheureusement.

Merci à vous

caro56, Morbihan, Posté le 27/11/2015 à 17:20
1 message(s), Inscription le 27/11/2015
Bonjour,
Cherchant 1 formation pour ma fille de 15 ans ,j'ai contacté ce mercredi ligne et formation pour décoratrice d'intérieur;on me dit qu'elle a le profil et qu 'il reste peut de place pour commencer en janvier;sur leur face book et you tube,ça a l'air alléchant mais quand je vois votre site,j'ai le doute!
Surtout quand ils disent qu'elle peut faire les 3 ans en 1;
J'attend donc vos réactions
merci beaucoup
caroline

pat76, Paris, Posté le 03/12/2015 à 11:30
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour Caroline

Ne vous faites pas d'illusion et garder votre argent...

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

MeggieBk, Posté le 04/02/2016 à 19:51
2 message(s), Inscription le 04/02/2016
Bonjour, je me suis inscrite en 2013 je crois et j'avais même pas suivie quelques mois de formation car j'ai perdue mon emplois, j'ai donc envoyé un courrier avec pièces justificatives comme preuve et bloqué les prélèvements. Plus de nouvelles sauf quelques mails par ci par là mais j'avais déjà vue sur des forums qu'il fallait laisser couler. Mais aujoud'hui c'est la société de créance qui me contact en me disant qu'il faut que je paue + de 2000€ ou sinon c'est huissier.. Mais j'en suis toujours au même point, je n'est pas de boulot les temps sont durs. Je laisse toujours couler ou comment ça se passe ? :(


PAGES : [ 1 ] [ 2 ]