Adoption simple d'une personne majeure

Sujet vu 1745 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 20/02/12 à 16:23
> Droit Civil & familial > Adoption


forestwolf, Somme, Posté le 20/02/2012 à 16:23
6 message(s), Inscription le 19/12/2011
Bonjour,


Nous sommes en procédure d'adoption simple, la question porte sur les consentements de l'adopté.

J'ai 23 ans je suis de la Somme et je dois consentir à l'adoption devant notaire, nous en avons été consulté un et il nous a dit que pour cela il faut débourser 1200 euros.

Détails qu'il nous as communiqué trois consentements le miens celui de l’épouse de l'adoptant et de l'époux de l'adoptant et ensuite le retour du jugement pour conservation.

J'aurai souhaité savoir si ce montant été justifié et si il y aurai une procédure moins couteuses ?

Poser une question Ajouter un message - répondre
Marion2, Posté le 20/02/2012 à 17:51
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Bonjour,

Il faut aller au Tribunal de Grande Instance chercher un dossier de demande d'adoption.
Le TGI vous donnera tous les renseignements utiles à ce moment.

Cordialement.

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL

forestwolf, Somme, Posté le 20/02/2012 à 17:57
6 message(s), Inscription le 19/12/2011
Bonjour,

C'est ce que j'ai fait j'ai le dossier mais j'ai pas eu d'autres informations c'est pourquoi je me renseigne sur le coût et l'expérience de certaine personnes.

cordialement

Marion2, Posté le 20/02/2012 à 18:04
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Renseignez-vous auprès de différents notaires, car la somme de 1200€ me semble disproportionnée.
Vous devez obligatoirement passer devant notaire.

Renseignez-vous auprès du TGI pour les démarches. Je vous informe qu'un avocat n'est nullement obligatoire, car assez souvent il est conseillé de contacter un avocat (coût très élevé).

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]