Surendettement, menaces, remboursement anticipé prêt

Sujet vu 1727 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 04/03/09 à 14:42
> Droit de la Consommation > Abus de faiblesses


ananess, Ardennes, Posté le 04/03/2009 à 14:42
1 message(s), Inscription le 04/03/2009
Bonjour,
Voici ma question :
En avril 2008, j'ai déposé un dossier à la commission de sur endettement, suite à la fin d'un moratoire de 24 mois.
L'un des créanciers, ma banque me harcelait de coup de téléphone, et me sommait de payer une somme par mensualité (prêt à la consommation). Ce que je fis. J'avais un peu d'économies placées sur un compte dans cette banque.

Plus tard, la commission préconisait l'effacement total de mes dettes, la PRP, pour l'ensemble des créanciers. Mais ma banque, ne s'est pas arrêtée là, elle a poursuivit ses appels, et m'a obligé à rembourser la totalité du prêt, en arguant que si j'acceptais la PRP, j'aurais les huissiers chez moi pour tout me saisir.

J'ai pris peur, du coup j'ai refusé la PRP, et en plus la banque m'a fais du chantage en me disant que si j'acceptais la mise en place de la PRP, ils informeraient la commission que j'avais des économies placées chez eux (c'étais une indemnisation d'assurance).

J'ai fini par rembourser la totalité du prêt, sachant qu'un dossier était en cours d'étude à la commission, celle ci a préconisé un effacement partielle de mes dettes.
Mais voilà, la banque prétend que je leurs dois la somme en question, étant donné que le prêt apparaît toujours sur le plan des mesures recommandées de juin 2008. A ce jour, si la banque n'avais pas usé de ces menaces et d'un abus de faiblesse à mon égard, je n'aurais pas remboursé par anticipation, sachant que le Tribunal d'Instance a confirmé les mesures et l'effacement partielle. Aujourd'hui, je regrette bien d'avoir cédé à ses menaces et d'avoir remboursé, car il s'agit de la somme de 3.195 € qui aurait dû être effacé, si je n'avais pas remboursé.

Ma question : puis-je réclamer le reversement de la somme en question du fait de l'effacement de la dette, sachant qu'en plus le prêt figure toujours sur le plan ?

Je vous remercie de votre réponse, et sollicite votre haute bienveillance.
Dans l'attente, recevez, mes meilleures salutations.

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]